Icon Sport

Top 14: 12e journée - Castres fait un bon en avant

12e journée - Castres fait un bon en avant

Le 24/11/2013 à 14:02

Privés de leurs internationaux, les clubs français ont joué gros. Biarritz et Castres arrachent leur première victoire à l'extérieur. Le bilan de la 12e journée.

LE CONTEXTE

Sélections nationales obligent, la 12e journée était celle de tous les possibles, déjouant tous les pronostics. Vendredi soir, les champions d'Europe toulonnais promettaient l'enfer à une équipe de Perpignan privée de son ailier star Sofiane Guitoune. Mais l'Usap a résisté et le match s'est finalement résumé à un duel de buteurs. Avec 100% de réussite, Wilkinson a inscrit tous les points de son équipe quand Ecochard lui répondait trois fois (15-9). Contre toute attente, l'Usap repart du Var avec un point de bonus défensif à l'issue d'une partie bien terne. Dans la catégorie "accrocheur", Oyonnax a tenté de défendre un point de bonus défensif jusqu'au bout face à Toulouse, en vain (14-3). L'USO peut quand même se vanter d'être le deuxième club, avec le RCT, à avoir privé Toulouse d'une victoire bonifiée à domicile cette saison. Mais le promu de l'Ain reste premier relégable et devra impérativement remporter la partie contre Brive samedi prochain pour se donner de l'air par rapport à la zone rouge.

Les gros coups de ce samedi sont signés Castres et Biarritz. Les champions de France en titre réalisent une superbe opération en remportant leur premier succès à l'extérieur de la saison face à Montpellier (16-20). Castres gagne cinq places au classement et retrouve enfin le peloton de tête. Les Biarrots, quant à eux, se sont relancés dans la course au maintien en prenant le meilleur sur des Brivistes dépassés à domicile (14-9). Mais cette victoire est encore insuffisante et le BOPB reste dernier, loin derrière le premier non relégable bayonnais. Intraitables à domicile, eux, les Clermontois ont donné une leçon au Racing (47-14). De bon augure avant le déplacement des Jaunards à Perpignan vendredi, en ouverture de la 13e journée. Idem pour l'UBB, toujours en réussite à Chaban-Delmas, qui a trouvé très facilement la faille dans un Stade français privé de dix internationaux (45-23). Enfin, Bayonne a pu compter sur l'indiscipline de ses adversaires grenoblois pour faire la différence au pied et l'emporter de justesse (24-21). Coup dur pour Grenoble qui devra faire face au Stade toulousain le week-end prochain, et à ses internationaux rouge et noir, revenus de Marcoussis.

LES RESUMES

LES LIVES DE MATCHS

LES BONUS

Contenus sponsorisés
0
0