Icon Sport

21e journée Top 14 - Bordeaux-Bègles-Clermont (26-16) - L'UBB est bien candidate à la qualification

L'UBB est bien candidate aux phases finales

Le 01/03/2014 à 16:50Mis à jour Le 01/03/2014 à 22:18

Performante en conquête et joueuse à souhait, l'UBB a décroché un magnifique succès contre Clermont (26-16) et peut toujours rêver de la qualification.

Depuis son retour dans l’élite, Bordeaux-Bègles était parvenu à battre toutes les formations du Top 14. Toutes sauf Clermont, véritable chat noir de l’UBB. Mais les Girondins étaient invaincus à Chaban-Delmas et ils le resteront après cette belle victoire face au leader du championnat (26-16). Grâce à deux banderilles plantées par l’ailier fidjien Talebula, les hommes de Raphaël Ibanez sont quasiment assurés de jouer le Top 14 l’année prochaine et peuvent désormais regarder vers le Top 6 sans baisser les yeux. Pour Clermont, la défaite est dure, d’autant plus que les Auvergnats repartent bredouilles de l’Aquitaine. La faute notamment à une énorme indiscipline.

Clairement, on n’a pas reconnu l’UBB et l’ASMCA durant le premier acte. Fautes de main à répétition côté bordelo-béglais ; pénalités à gogo contre les Clermontois. Seul l’hyper-réalisme du leader a œuvré. Sanctionnés à seulement trois reprises durant 40 minutes, chaque faute donnée par les Girondins était néanmoins tentables pour le buteur clermontois, Brock James, lequel en convertissait deux sur trois. Puis, à la 38e, alors que les hommes de Raphaël Ibanez prenaient le score pour la première fois (6-3), sur une magnifique relance orchestrée par Sitiveni Sivivatu, funambule extra devant Talebula, et le pilier Zirakahsvili, Elvis Vermeulen, resté sur son aile en bon finisseur, concluait cette superbe action en coin. A 9-13 à la mi-temps, les joueurs de Vern Cotter pouvaient s’estimer heureux de gagner le bras de fer avec pourtant dix pénalités concédées dans l’escarcelle.

Talebula répond à Sivivatu

Oui, mais voilà. L’UBB a du cœur et il faudra compter avec elle jusqu’à la fin de la saison. A l’image de l’ailier fidjien, Metuisela Talebula, meilleur marqueur du championnat avec 13 réalisations et encore auteur de deux superbes essais en seconde période. Le premier, consécutif d’un long jeu au pied et récupéré dans l’en-but clermontois, a permis aux siens de reprendre le score au meilleur moment (16-13, 48e). Le deuxième, inspiration pure après un turn-over, idéalement servi par son capitaine exemplaire, Matthew Clarkin, a scellé la victoire des Girondins dans un stade Chaban-Delmas plein à craquer qui a chaviré au coup de sifflet final (26-16, 80e). Avec dix-sept pénalités sifflées contre eux et un manque flagrant d'alternance et d'animation dans le jeu, les coéquipiers d'Elvis Vermeulen ont balbutié leur rugby.

Avec 50 points, Bordeaux-Bègles fait le plein de confiance avant d’aller défier Bayonne à Jean-Dauger et pourquoi pas espérer jouer les trouble-fêtes lors des barrages du Top 14. Pour Clermont, c’est la quatrième défaite de rang à l’extérieur. Même si les Auvergnats restent leaders du championnat, les vacances arrivent à point-nommé avant de s’attaquer au champion d’Europe toulonnais qui débarquera au Michelin, le 22 mars. Pour le remake de la finale de la H Cup.

Contenus sponsorisés
0
0