Icon Sport

19e journée Top 14 - Toulouse s'exporte enfin

19e journée: Toulouse s'exporte enfin

Le 16/02/2014 à 16:22Mis à jour Le 16/02/2014 à 17:06

Le premier succès attendu des Toulousains à l'extérieur, la performance briviste et la déculottée pour Perpignan à Montpellier. Le bilan de la 19e journée.

LE CONTEXTE

Enfin ! Il aura fallu au Stade toulousain dix-neuf matchs en championnat pour qu'il décroche son premier succès à l'extérieur. Samedi, les Toulousains se sont imposés à Aguiléra (6-16). Une nouvelle défaite pour Biarritz, qui complique encore un peu plus sa position dans le bas de tableau. Mathématiquement, tout est encore possible. Mais à vingt et un points du premier non-relégable, le BOPB semble condamné à la descente. La semaine prochaine, les Biarrots se déplaceront à Grenoble et il est peu probable que ce soit sur la pelouse de Lesdiguières qu'ils se relancent. Ce week-end, même le leader du classement s'y est cassé les dents. Au bout du suspense, Grenoble est venu à bout de Clermont (16-13). Coup dur pour l'ASMCA qui s'est vue refuser un essai dans les dernières secondes de la partie. Un suspense que Montpellier, à l'inverse, n'a pas laissé planer bien longtemps. Malgré une entame serrée face à Perpignan, le MHR a offert un festival d'essais au public d'Yves du Manoir (50-19). Cinq au total, synonymes de bonus offensif et surtout de bond en avant dans le classement. Avec ce match, les hommes de Fabien Galthié gagnent deux places et se hissent sur la deuxième marche du podium. A quatre longueurs du premier relégable, l'Usap est, quant à elle, en position délicate à une semaine de la réception de Brive. Et il est probable que les Brivistes arrivent à Aimé-Giral pleins de bonnes intentions, regonflés à bloc après s'être offert le troisième du championnat, le Stade français (28-12). Le CABCL a décroché une victoire bonifiée sur le fil grâce à un essai signé Thomas Sanchou après la sirène.

A Yves-du-Manoir, le Racing Métro n'a pas livré son match référence mais a confirmé son beau début d'année 2014 en alignant une troisième rencontre sans défaite face à Bayonne (18-8). Si l'Aviron a inscrit le seul essai du match, il a subi la réussite au pied de Maxime Machenaud et Jonathan Sexton, auteurs à eux deux de tous les points face aux poteaux. Mais ce week-end, les buteurs n'ont pas tous connu le même sort. A Mayol, Rory Kockott a été sifflé à chacun de ses coups de pied, laissant six points en route. Sans trembler, Jonny Wilkinson a creusé l'écart (9-0 à la mi-temps) et l'essai de Matt Giteau en deuxième période a ficelé la partie, victoire du RCT à la clé (19-13). Le champion de France en titre pointe à la cinquième place du Top 14 et recevra le Stade toulousain samedi prochain, derby prometteur au programme ! Enfin, les joueurs d'Oyonnax et Bordeaux-Bègles sont restés au repos ce week-end, victimes des mauvaises conditions climatiques à Charles-Mathon. Une décision de l'arbitre Alexandre Ruiz difficile pour des hommes de l'Ain, premiers relégables et en manque de points, qui accusent leur deuxième match de retard cette saison.

LES RESUMES

LES LIVES DES MATCHS

LES BONUS

Contenus sponsorisés
0
0