Icon Sport

18e journée Top 14 - Clermont revient en leader

Clermont revient en leader

Le 09/02/2014 à 15:45Mis à jour Le 09/02/2014 à 16:55

A Marcel-Michelin, Clermont a récupéré sa place de leader en venant à bout du Stade français. Les Toulonnais, eux, ont eu chaud... Le bilan de la 18e journée.

LE CONTEXTE

Comme toujours, à l'issue du week-end, il y a les heureux et les désillusionnés. Après cette 18e journée, Bordeaux-Bègles, Toulon, Montpellier, Bayonne, Castres et Clermont rejoignent la première catégorie, non sans mal. En ouverture du week-end, Bordeaux-Bègles a décroché le bonus offensif en s'imposant sur Grenoble (38-17). Au bout du suspense, les hommes de Raphaël Ibanez, ultra-réalistes, n'ont pas démérité leur victoire face à un FCG complètement à côté de son match. Clermont non plus n'a pas tremblé pour prendre le meilleur sur le Stade français. Toujours imprenable sur la pelouse de Marcel-Michelin (25-13), l'ASMCA aurait toutefois pu faire mieux face à des Parisiens vaillants et courageux qui l'ont privée du bonus offensif.

C'était bien plus tendu du côté de Mayol. Menés jusqu'à la 75e minute, c'est sur le fil que le RCT a arraché la victoire à des Biarrots accrocheurs mais finalement dépassés par la volonté varoise (33-20). Bayonne a assuré le service minimum face à Brive (9-6). Une victoire courte mais précieuse pour les Basques qui se sont donnés encore un peu plus d'air par rapport à la zone rouge. Ils sont désormais à quatre points du premier relégable. L'Aviron se déplacera sur la pelouse du Racing Métro la semaine prochaine. Trois points, c'est aussi l'écart sur lequel Montpellier et Toulouse se sont séparés samedi soir. Un succès historique pour le MHR qui ne s'était jamais imposé à Toulouse (12-15) ! C'est la première fois de la saison que le Stade toulousain encaisse une défaite à Ernest-Wallon en championnat.

Plus serré encore, contre Oyonnax, Castres a décroché la victoire grâce à un point, un seul (17-16). Le CO était à un cheveu de perdre son invincibilité à domicile face à un promu de l'Ain qui a imposé sa cadence pendant quatre-vingt minutes. Le bonus défensif en poche, toujours mieux que rien, l'USO recevra Bordeaux-Bègles la semaine prochaine. Enfin, un parfum de victoire - promesse d'un nouveau départ - a plané au-dessus d'Aimé-Giral pendant 74 minutes, pas plus. Alors que l'Usap menait au score, le Racingman Dumoulin est venu sacrifier les Catalans, sous les poteaux. Score final 19-19. Abattu, Perpignan devra se remobiliser avant le déplacement à Montpellier la semaine prochaine, histoire d'éviter une nouvelle désillusion.

LES RESUMES

LES LIVES DES MATCHS

LES BONUS

Contenus sponsorisés
0
0