• Brock James - Clermont Stade français - 28 septembre 2012
    Brock James - Clermont Stade français - 28 septembre 2012

Clermont, le coup parfait

Le | Mis à jour

Dominé durant près d'une heure, Clermont a su faire le dos rond avant de renverser la vapeur et s'imposer à Aimé-Giral (30-23) grâce à un très gros réalisme.

Que cela a été dur pour Clermont. Au terme d’un match aux multiples rebondissements, avec six changements de leader, l’ASMCA s’est imposée sur le terrain de Perpignan (23-30) en ouverture de la 13e journée de Top 14. Les vice-champions d’Europe ont mis du temps avant de prendre le dessus, notamment sur le plan physique, en fin de match. Très disciplinée et longtemps dominatrice dans la possession et l’occupation, l’Usap a payé cher plusieurs blessures et doit se contenter du bonus défensif. Les Auvergnats sont seuls leaders et virtuels champions d’automne grâce à ce second succès à l'extérieur cette saison.

Chaque essai a permis à l’équipe ayant marqué de prendre la tête. Après deux pénalités de James Hook, les Clermontois ont dégainé les premiers, grâce à une interception de Noa Nakaitaci (19e). Mais les joueurs de Vern Cotter ont beaucoup souffert et n’ont aplati le deuxième qu’après 54 minutes. Thierry Lacrampe a profité d’un coup franc obtenu sur mêlée pour porter le score à 16-17. Cela a été permis par un pack de nouveau souverain grâce à un coaching décisif, qui a aussi renversé une situation mal embarquée à la 50e. L’essai décisif des Auvergnats est intervenu à la 70e après trois points de Brock James (23-27). Julien Malzieu, qui avait déjà été à dame la semaine passée pour son retour d’une longue blessure, a conclu une belle action collective.

Second revers à Aimé-Giral pour l'Usap

Perpignan n’a pas été en reste dans cette rencontre. Marc Delpoux et ses hommes ont été meilleurs pendant de longues minutes, notamment en mêlée fermée. Un très long enchaînement de cette phase de jeu, avec des pénalités systématiquement sifflées contre l’ASMCA, a duré près de sept minutes avant qu’un essai de pénalité ne soit accordé (35e). Entre temps, deux cartons jaunes ont été sortis pour les Jaunards, réduits à 13 et menés 16-10 à la pause. A l’heure de jeu, peu de temps après une intervention décisive du pied d’Aurélien Rougerie, Sofiane Guitoune a marqué en coin (23-17, 60e) alors que son équipe commençait déjà à souffrir.

Une dernière pénalité de Brock James à la dernière minute a assuré un succès aux Auvergnats qui pourrait leur permettre de glaner le titre honorifique de champion d’automne. Mais Toulon, qui se déplace chez le Stade Français samedi, n’entend pas le leur laisser facilement. Ce haut de tableau, l’Usap commence à le regarder de plus loin. Après être sortis du top six en perdant de peu chez le RCT, les Catalans peuvent encore redescendre au classement après les autres matchs. Cette seconde défaite de la saison à Aimé-Giral pourrait leur faire très mal...