Icon Sport

Top14, Bordeaux-Bègles - Agen: Une histoire de survie

Bordeaux-Bègles - Agen: Une histoire de survie
Par Rugbyrama

Le 28/02/2013 à 16:34Mis à jour Le 28/02/2013 à 17:27

Samedi, à Chaban-Delmas, Bordelo-Bélgais et Agenais disputeront une rencontre cruciale pour leur maintien parmi l'élite. Les confidences de Clarkin et Narjissi.

Déjà dix journées que les destins de Bordeaux et Agen semblent irrémédiablement liés. Depuis le premier novembre dernier les deux équipes ne se quittent plus, pour le meilleur et surtout le pire. Agenais et Bordelais sont englués dans le bas fonds du classement du Top 14. Respectivement douzièmes et treizièmes, aucun ne veut suivre Mont-de-Marsan, fortement pressenti pour rejoindre le Pro D2. Cette opposition pourrait, enfin, permettre de se détacher. Mais côté Agen, ce match n’est pas forcement l’épilogue de la saison, comme l’explique le talonneur Jalil Narjissi sur le site du club de Bordeaux-Bègles: "Certes Bordeaux est le concurrent direct, mais aujourd'hui on doit d'abord et avant tout s'occuper de nous, à 300% et on fera les comptes à la fin de la saison, voilà ce que je pense". Le succès acquis la semaine dernière, dans la douleur, face à la lanterne rouge Mont-de-Marsan (9-3) a permis aux Lot-et-Garonnais de prendre deux points d’avance. Pour L’UBB, une défaite n'est simplement pas envisageable: "Ca fait plusieurs mois que nous sommes dans une situation délicate, et on a appris à vivre avec. Maintenant on sait que nous avons notre destin en mains, et si on veut le maintien ça passera par une victoire samedi", affirme Matthew Clarkin sur le site de l’UBB.

Clarkin: " Trop de matchs perdus à cause de notre indiscipline "

Devant leur public et un stade Chaban-Delmas en ébullition, les Bordelo-Béglais voudront rééditer la performance réalisée il y a deux semaines face au leader toulonnais (41 à 0). Mais s’ils veulent rester au contact de Agen, les coéquipiers de Matthew Clarkin devront gommer certaines erreurs: "Trop de matchs ont été perdus à cause de notre indiscipline cette année. Alors contre une équipe comme Agen qui a un bon buteur et qui gagne souvent grâce à lui, nous allons devoir être sérieux, efficaces et disciplinés", confie le troisième ligne. S’il venait à s’imposer en Gironde, le SUA ferait un grand pas dans la course au maintien. Pour Jalil Narjissi, la manière ne compte pas, seules les victoires ont de l’importance: "Tous les points sont importants bien sûr (…) moi, si Agen gagne tous ses matchs par 3-0, ça me va ! C'est vrai qu'on a plus de défaites que de victoires, mais ça ne reflète pas exactement les valeurs du groupe". Cette opposition est certes prometteuse, en espérant que l’enjeu et la pression qui l’entoure ne gâchent pas la qualité du jeu.

Contenus sponsorisés
0
0