Rugbyrama

BO: Traille déjà perçant

Biarritz: Traille déjà perçant
Par Rugbyrama

Le 12/08/2012 à 15:02Mis à jour Le 12/08/2012 à 15:12

Le centre biarrot a effectué sa rentrée vendredi contre Newport après s’être cassé le nez lors de la préparation estivale. Titulaire, sa prestation laisse augurer un retour en forme rapidement.

Biarritz et ses talismans, c’est une grande histoire. L’année dernière, le rendement du BOPB était intimement lié à la présence d’Imanol Harinordoquy, Dimitri Yachvili et Damien Traille sur le terrain. Le premier est blessé pour encore quatre semaines environ, "Yach" a fait son retour tout comme le centre international qui s’est distingué lors de la victoire des siens (40-3). Traille s’est ainsi montré incisif, transperçant la défense des Gallois à plusieurs reprises. Il faut dire que le BO, constamment dominateur, lui a offert les conditions idoines à un retour accompli.

Le trident bienfaiteur suffisant pour viser les phases finales ?

Ses jambes lui ont permis de réaliser un premier coup d’éclat en initiant le deuxième essai des siens inscrit par Van Staden grâce à une percée de quarante mètres qui aboutit à une magnifique séquence offensive qui impliqua aussi August et Lakafia. Damien Traille ne s’emballe pas pour autant. "C’est bien beau les matchs amicaux mais ce n’est pas ça qui fait gagner. C’était bien dans les intentions de jeu mais il faudra être beaucoup plus disciplinés. Contre les Dragons, on a fait preuve de trop de gourmandise et d’un manque d’application évident". 

Un peu à la manière de Toulon, qui, après son carton contre les Montois, n’était pas satisfait de son match, Traille préfère pointer les insuffisances biarrotes. "C’était difficile de s’adapter à la chaleur, on a réussi à proposer du jeu certes. Mais ce n’est quand même pas ce que l’on veut faire en terme de rigueur". Le taulier fait fi de la touffeur basque - qui obligea les entraîneurs à de grands chamboulements dès la pause - pour mieux mettre en garde ses coéquipiers : en Top 14, il faudra être plus consistant pour retrouver un rang parmi les cadors du championnat. Avec les retours de Damien Traille et Yachvili, le BOBP peut retrouver la lumière. En attendant le rétablissement de son capitaine qui recomposera le trident bienfaiteur de Biarritz. Suffisant pour renouer avec les phases finales ?

Contenus sponsorisés