Icon Sport

Racing: Berbizier défendu

Racing : Lorenzetti défend Berbizier
Par Rugbyrama

Le 07/02/2012 à 10:07Mis à jour Le 07/02/2012 à 11:02

Le président du Racing-Metro, Jacky Lorenzetti, a tenu a réagir lundi soir via un courrier sur la rupture de contrat de Sébastien Chabal, qui a provoqué de vives réactions chez les supporters franciliens. Lorenzetti explique les raisons du départ de Chabal et défend son manager Pierre Berbizier.

Quatre jours après la rupture de contrat du troisième ligne international Sébastien Chabal (34 ans ; 62 sélections), Jacky Lorenzetti s’est enfin expliqué sur les raisons de son choix. Dans une lettre ouverte adressée aux supporters franciliens lundi soir, le président du Racing a tenu à dire qu’il avait "agi en son âme et conscience", répondant ainsi "aux réactions d'incompréhension, de réprobation et de colère" de la part des fans du club. "Après avoir fait le constat d'un échec retentissant entre deux hommes entiers comme Pierre Berbizier et Sébastien Chabal, quelle autre solution s'offrait à moi, espérer une bien incertaine accalmie et une meilleure entente d'ici la fin de la saison ? Ceci aurait été hypocrite et aurait certainement hypothéqué la dynamique du groupe et nos résultats sportifs", a-t-il argumenté.

"J’ai privilégié la dimension sportive"

Jacky Lorenzetti est également revenu sur les tensions entre son joueur et le manager du Racing, Pierre Berbizier. Sébastien Chabal était notamment en profond désaccord sur la stratégie sportive et la communication. "Dans ce différend, j'ai choisi de réaffirmer ma confiance à Pierre Berbizier dont les palmarès de joueur et d'entraîneur, tant hors que dans le club, sont éloquents. Rappelons que sous sa responsabilité sportive, les Ciel et Blanc ont été finalistes de Pro D2 la première saison, champion de Pro D2 la seconde, quart-de-finalistes de Top 14 la troisième, seconds du Top 14 et demi-finalistes la saison passée."

Bref, une nette prise de position du président francilien en faveur de Pierre Berbizier. Et tant pis si cela peut avoir des répercussions sur le plan commercial. "Pour le moyen et le long terme, j'ai fait le choix de privilégier la dimension sportive à tout autre considération d'ordre financier ou de marketing. Sans doute qu'avec le départ de Sébastien Chabal, le Racing se prive d'un joueur et d'un homme de qualité mais aussi d'un précieux allié commercial." Un choix peu évident à prendre mais que Jacky Lorenzetti assume pleinement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0