Icon Sport

Michalak: MB confirme

Michalak : Boudjellal confirme
Par Rugbyrama

Le 23/12/2011 à 23:14Mis à jour Le 23/12/2011 à 23:50

Le président de Toulon, Mourad Boudjellal, a confirmé, après la victoire contre Lyon (20-15), la venue de Frédéric Michalak au RCT la saison prochaine. Les contacts entre les deux parties duraient depuis deux mois déjà. Bernard Laporte a de son côté expliqué qu’il allait le fixer à la mêlée.

C’est l’information de la journée. Du côté de Toulon, on en oublierait presque la petite victoire acquise devant Lyon ce vendredi à Felix-Mayol (20-15). Toutes les discussions tournaient sur la venue de Frédéric Michalak la saison prochaine. Le président Mourad Boudjellal n’a pas tardé pour la confirmer. "Nous sommes actuellement dans une période d’approche et non de signature, mais si vous me demandez mon avis, alors je peux vous dire que Frédéric sera toulonnais la saison prochaine".

Tout heureux de pouvoir offrir un immense cadeau de Noël avant l’heure à ses supporters, le président Boudjellal a reconnu que "les contacts étaient sérieux depuis deux mois déjà". Et pour lui, l’ouvreur international (29 ans, 54 sélections) ne vient pas pour des vacances. "Moi, le Michalak qui pose pour des magazines, je ne le vois pas à Toulon. Mais en Rouge et Noir, oui. En 2003, la Coupe du monde avait été marquée par deux révélations: Michalak et Wilkinson. Cela a dû séduire un joueur comme lui d’évoluer avec Jonny (Wilkinson NDLR) ou Matt Giteau. Nous avons réussi avec Toulon à remettre Wilkinson à un très haut niveau. Nous en ferons de même avec Michalak".

Laporte le voit en 9

Pour autant, Mourad Boudjellal a reconnu que son club n’avait pas été le seul à avoir ciblé Michalak pour le recruter. "En effet, Michalak était en contact avec une ville dont le club de football vient de perdre son entraîneur". Sans le nommer, le président varois évoquait le Stade français. Niveau contrat, rien n’est encore officiel. "Nous ne savons pas pour combien de temps Frédéric va signer avec nous mais les discussions portent sur trois saisons", a souligné pour sa part l’entraîneur Bernard Laporte.

L’ancien sélectionneur du XV de France en a profité également pour définir son futur poste: "Le deal est clair: s’il vient, c’est pour jouer demi de mêlée. Nous avons déjà trois joueurs à l’ouverture avec Wilkinson, Dumora et Giteau. En équipe de France, je l’avais essayé en 9 mais il n’était pas encore mûr pour s’occuper des avants. Maintenant, il l’est plus". Tout Mayol salive d’avance de voir à l’œuvre une charnière Michalak-Wilkinson.

Contenus sponsorisés