AFP

L'UBB dans le bouillard

Bordeaux se perd dans le brouillard
Par Rugbyrama

Le 26/11/2011 à 22:58Mis à jour Le 26/11/2011 à 23:11

Après leur victoire à domicile contre Castres lors de la dernière journée, les joueurs de l'UBB repartent bredouilles d'Armandie où ils ont perdu (24-15) contre Agen. Dominateurs en mêlée et en touche, les Bordelais ont fait trop de fautes pour finalement céder face à des Agenais joueurs.

C'était l'invité surprise. Sur la pelouse d'Armandie, le brouillard est venu se mêler à cette dernière rencontre de la onzième journée de Top 14 remportée par Agen sur Bordeaux-Bègles (24-15). Et il a évidemment pesé sur la rencontre où les deux équipes avaient pourtant une forte envie de jouer. On savait d'ailleurs que ce match révèlerait un gros combat d'avants, d'autant plus que les deux packs étaient remaniés après la mise au repos de nombreux joueurs des deux équipes en Challenge européen la semaine passée. On ne se doutait pas que le match se résumerait aussi à un duel de buteurs.

La bataille entre les joueurs des deux formations débutait les premiers instants de la rencontre. Sonné sur le premier impact face à Badenhorst, Purll sortait déjà pour se faire soigner. Quelques instants plus tard, son coéquipier en troisième-ligne, Clarkin, était à la faute dans l'alignement girondin sur une touche. Il offrait ainsi la première pénalité à Barnard pour Agen. Le buteur lot-et-garonnais n'en demandait pas tant. Il réussissait sa première pénalité (3e). Au total, les sept obtenues par les locaux samedi soir ont été validé par l'ouvreur qui s'est montré très bon, et pas seulement dans le jeu au pied. Face aux trop nombreuses erreurs des Bordelais, le buteur de l'UBB, Frazer ne pouvait suivre le rythme après plusieurs égalisations en première période (15e, 21e, 32e).

Un huit sur huit face aux perches pour Barnard

Malgré une nette domination en mêlée, puis en touche, les Girondins devaient laisser leurs adversaires prendre un peu d'air en deuxième période. Il faut dire que les Agenais se sont montrés bien plus présents dans les 22 mètres adverses. Mais ils manquaient de réalisme et n'arrivaient pas à inscrire un essai. Soit ils réalisaient une erreur dans la zone cruciale, soit butaient sur une solide défense, soit ils préféraient s'en remettre au pied de Barnard en pénalité, sans choisir aucune pénaltouche. Finalement, ils prenaient définitivement l'avantage à la 63e (24-15). Le score n'allait plus bouger. Les Girondins assistaient au seul échec de la rencontre, par Frazer à 48 mètres des poteaux (76e). Un échec les privant d'un point de bonus défensif qu'ils auraient pourtant mérité. Au classement, ils restent douzièmes avec un match en retard. Tout comme Agen qui, de son côté, reprend sa sixième place. Une position qu'ils occupent depuis maintenant cinq journées. Preuve que le retour des internationaux dans le championnat n'a pour l'instant rien changé à la dynamique agenaise.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés