Icon Sport

Huget de retour à Toulouse

Huget de retour à Toulouse
Par Rugbyrama

Le 20/02/2012 à 10:45Mis à jour Le 20/02/2012 à 14:17

En exil pour la quatrième année, l’ailier international Yoann Huget (24 ans, 7 sélections) va retrouver dès la saison prochaine son club formateur, le Stade toulousain, comme l’annonce Midi Olympique ce lundi. Un choix au détriment du Stade français, qui le courtisait depuis plusieurs mois.

En plein cœur de cette saison 2011-2012, le Stade toulousain version 2012-2013 commence déjà à prendre forme. Alors que William Servat a officiellement annoncé sa reconversion au poste d’entraîneur des avants à compter de cet été, le champion de France en titre signe un premier coup sur le marché des transferts. Et c’est un ancien de la maison qui devrait faire son retour. En quête d’un ailier, pour combler le départ plus que probable du Fidjien Rupeni Caucaunibuca et doubler le poste (aux côtés de Vincent Clerc, Yves Donguy et Timoci Matanavou) le Stade toulousain devrait s’attacher pour trois ans les services de l’international bayonnais Yoann Huget (24 ans, 7 sélections), comme l’annonce Midi Olympique dans son édition de ce lundi. Et ce malgré l’insistance du Stade français pour enrôler le joueur.

Formé au Stade toulousain, avec qui il fera ses débuts en élite en février 2007, Yoann Huget avait quitté le club pour s’aguerrir en Pro D2, sous les couleurs d’Agen. Après avoir été sacré meilleur marqueur d’essais de la compétition en 2010, Huget avait ensuite rejoint Bayonne, pour sa première saison en Top 14 en tant que titulaire. Auteur de performances remarquées, le natif de Pamiers était appelé pour les tests de novembre 2010 par le sélectionneur Marc Lièvremont. Avant de participer aux cinq rencontres du Tournoi des 6 nations 2011. En fin de contrat avec le club basque, le voilà donc de retour à Toulouse.

Un troisième ligne à suivre?

Premier (gros) coup des Rouge et Noir sur le marché des transferts, le recrutement de Yoann Huget pourrait être suivi de celui d’un troisième ligne de classe international. Sur ce dossier, les Toulousains se seraient tournés vers l’hémisphère sud. Un temps sondée, la piste menant au champion du monde néo-zélandais Jérôme Kaino (28 ans ; 48 sélections) serait abandonnée. Le numéro huit international sud-africain Pierre Spies (26 ans, 47 sélections) aurait, lui, été proposé. Affaire à suivre.

Retrouver de plus amples informations dans le Midi Olympique de ce lundi...

Contenus sponsorisés
0
0