AFP

"Des joueurs héroïques"

Laporte: "Les joueurs ont été héroïques"
Par Rugbyrama

Le 27/05/2012 à 12:51Mis à jour Le 27/05/2012 à 12:52

Toulon a remporté de justesse le match de barrage face au Racing-Metro (17-13). Une victoire qui permet aux Varois d’accéder aux demi-finales de Top 14 pour la deuxième fois après 2010. Dès le coup de sifflet final, joueurs et entraîneurs se projetaient déjà sur cette demie face à Clermont.

Soulagés. Les Varois seront bien au rendez-vous des demi-finales début juin mais que ce fut dur. Une défaite après l’échec en finale du Challenge européen aurait été catastrophique pour le club de la Rade. C’est pourquoi, les Toulonnais avaient à cœur de se racheter: "C'était dur cette semaine, on savait qu'on avait fait un mauvais match vendredi. Il fallait qu'on s'améliore", analysait le troisième ligne Steffon Armitage.

Les quarante premières minutes des Toulonnais ont été des plus poussives."On a très mal commencé", analysait juste après la rencontre Armitage. Si bien, qu’à l’heure de rentrer aux vestiaires, les coéquipiers de Mathieu Bastareaud accusaient un retard de dix points. "Je leur ai dit que dès qu’on tenait le ballon nous étions dangereux, qu’ils avaient du mal à se replacer", confiait le manager du RCT, Bernard Laporte.

Motivé par l’enjeu et l’envie de ne pas connaître une nouvelle déception les Rouge et Noir se sont réveillés. "Ils ont fait une deuxième mi-temps énorme, ils ont été héroïques, ils se sont vidés, se sont transcendés pour aller la chercher (la victoire, NDLR)". Surtout Toulon a su profiter au maximum de la richesse de son effectif. Jonny Wilkinson, peu à l’aise face aux poteaux hier soir, c’est Matt Giteau qui a pris le relais et qui a littéralement porté les siens vers la demie. "On a le privilège d'avoir Matt qui peut suppléer. C'est tout à l'honneur de Jonny d'avoir laissé le but à Matt Giteau car il n'était pas dans un jour positif", soulignait Laporte.

Laporte: "Plus on s’approche du bout, plus c’est dur et costaud"

A peine la fin du match sifflée, le staff et les joueurs se projetaient vers la demi-finale face à Clermont. Steffon Armitage est d’ailleurs bien conscient qu’il faudra que son équipe élève son niveau de jeu face à Clermont en demi-finale: "Dimanche, ça va être très dur, il faudra être encore meilleur". Un remake de la fameuse demi-finale à Geoffroy-Guichard en 2010 perdue après prolongation par les Varois (29-35). Bernard Laporte, à juste titre, craint le club auvergnat: "C'est un très gros morceau, une équipe qui est en finale chaque année et qui est demi-finaliste de la Coupe d'Europe. C'est, avec Toulouse, ce qui se fait de mieux sur le sol français. On le sait, plus on s'approche du bout, plus c'est dur et costaud". Les Toulonnais ont désormais une semaine pour préparer l’échéance clermontoise.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0