Icon Sport

Clermont à l'ancienne

Clermont à l'ancienne
Par Rugbyrama

Le 23/12/2011 à 20:48Mis à jour Le 23/12/2011 à 21:42

Clermont a assuré le minimum mais arrache la victoire sur le terrain de Brive (9-6) au cours d'une rencontre où le combat fit rage. Les conditions climatiques n'ont pas aidé les acteurs. Seuls les buteurs se sont illustrés. Quatrième défaite à domicile pour Brive qui reste sous la menace.

Les Brivistes n’ont pas réussi à accrocher Clermont dans le derby du centre comme ils avaient pu le faire avec Toulouse il y a quelques semaines (9-9). S’ils s’adjugent tout de même le point de bonus défensif (6-9), les Corréziens pourront nourrir de gros regrets. En difficulté au cours du premier acte mais toujours au contact, ils ont fourni une énorme débauche d’énergie au cours des quarante dernières minutes pour pouvoir inverser la tendance. En vain, car malgré une énorme envie affichée, même temporairement en infériorité après le carton jaune récolté par Méla (53e), un monopole certain du ballon et de l’occupation, ils n’ont pas obtenu la pénalité qui aurait pu être synonyme de partage de points.

Ils ont aussi manqué d’ambition quand à 9-3 en faveur de leurs hôtes, ils ont préféré prendre les points par Caminati (6-9, 76e) plutôt que d’opter pour la pénatouche. Seulement, la conquête n’avait pas été jusqu’alors bien reluisante... Et puis, force est de constater qu’en face, et même s’ils n’ont pas brillé, les Clermontois ont dissuadé leurs adversaires avec une énorme défense. Au métier, sans forcer leur talent, les coéquipiers de Rougerie ont pris la mesure de Brivistes qui sont apparus dépourvus de solutions devant le rideau jaune et bleu dressé sur leur passage. Confiné's dans leur moitié de terrain durant une grande partie du premier acte, les Brivistes ont eu très peu de munitions pour mettre à mal des Clermontois très bien en place et qui les ont obligés à rendre un nombre important de ballons, par un jeu au pied aussi fréquent qu’imprécis, avec une absence de pression à chaque retombée.

La précision de James

Seulement, dans des conditions difficiles avec une pelouse d’Amédée-Domenech grasse et humide, il était difficile d’attendre autre chose qu’un jeu restrictif. Avec un ballon rendu glissant par le bruine, les deux formations ont peiné à produire du jeu. Une conquête en touche déplorable de part et d’autre, des mêlées qui avait du mal à se stabiliser et une indiscipline chronique, il fallait donc s’en remettre aux buteurs. Et si Belie échouait sur ses deux premières tentatives (11e, 17e) avant de retrouver de la réussite (21e), James n’avait de son côté pas tremblé (4e, 13e) pour mettre les siens sur les bons rails.

Si la domination était briviste au cours d’un second acte au scénario identique au premier dans les intentions de jeu, Clermont se montrait bien plus pragmatique avec une nouvelle pénalité de James (3-9, 54e), qui prenait toute son importance au moment du final que l’on connait.Ainsi, Clermont s’adjuge provisoirement la première place en attendant le résultat de Toulouse à Montpellier tandis que Brive essuie un cinquième matchs sans victoire et voit revenir certaines équipes en difficulté à sa hauteur.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés