Icon Sport

Biarritz sans Harinordoquy et Yachvili pour l'entame du Top 14

Biarritz sans Harinordoquy et Yachvili pour l'entame du Top 14
Par Rugbyrama

Le 12/07/2012 à 13:01Mis à jour Le 13/07/2012 à 11:04

Le Biarritz Olympique devra débuter sa saison de Top 14 face à Mont-de-Marsan sans Imanol Harinordoquy et Dimitri Yachvili, deux éléments essentiels de son dispositif.

Opérés du genou cet été, les deux internationaux français manqueront la reprise de la compétition le 18 août à Aguilera contre le promu montois. "On a pris la décision de les remettre sur pied, en bon état et s’ils ne sont pas avec nous le premier match, ils le seront pour le deuxième ou le troisième", assure Serge Milhas, l’entraîneur des avants biarrots. Les deux "moteurs" de l’équipe seront donc bientôt de retour dans le groupe, une semaine après la reprise de l’entraînement. L’objectif premier reste leur rétablissement total afin qu’ils guident de nouveau le BOPB cette saison.

Ne pas se précipiter

Joint par téléphone mercredi soir, Imanol Harinordoquy ne veut prendre aucun risque: "J'ai été opéré du genou voici cinq semaines. L’opération s'est déroulée au mieux et j’ai enchainé avec un mois de béquille. Je remarche depuis quinze jours et reprendrai la course d'ici peu. Mais je ne serai pas opérationnel pour le premier match de la saison et je pense même manquer les deux premières journées de Top 14. Je ne veux pas me précipiter dans ma convalescence car j'ai trainé cette blessure pendant de longs mois. Je veux tourner la page de manière définitive et réaliser une saison pleine". Le troisième ligne est donc très attendu pour la réception de Toulouse, le 31 août.

Concernant Dimitri Yachvili, l’optimisme est de mise: "Je ne peux pas encore donner de date exacte pour mon retour mais j’ai repris la course. Tout cela suit son cours de façon normale", confie le demi de mêlée aux 61 sélections dans les colonnes de Midi Olympique ce vendredi. Il pourrait prendre part à la rencontre face à Agen lors de la seconde journée de Top 14. Rappelons l’importance du capitaine biarrot: la saison passée, le ratio de victoires des Basques était de 71.5 % avec lui sur la pelouse. Sans son homme providentiel, le BO a seulement remporté…12.5 % de ses matchs.

Contenus sponsorisés
0
0