Icon Sport

Toulon se replace

Toulon se replace
Par Rugbyrama

Le 01/04/2011 à 19:03Mis à jour Le 02/04/2011 à 17:38

En s'imposant avec le bonus offensif face au Stade français (38-10), Toulon a rempli son contrat et s'est relancé dans la course aux barrages. Auteurs de quatre essais, dont un du centre gallois Gavin Henson qui jouait son premier match sous le maillot du RCT, les Varois n'ont pas tremblé.

Le stade Mayol attendait avec impatience la venue du Stade français ce samedi. D'une part, cette rencontre marquait une première étape importante pour Toulon dans la course aux barrages. Mais aussi, elle signifiait les débuts de Gavin Henson sous la tunique noire et rouge, lui qui était éloigné des terrains depuis deux mois en raison d'une blessure au mollet. Et les supporters varois ont été entièrement comblés. Le RCT a logiquement remporté une victoire bonifiée face au club de la capitale, tandis que le Gallois a montré qu'il conservait de beaux restes et s'est même payé le luxe d'inscrire un essai après en avoir offert un autre. En face, les Parisiens n'ont pu que constater les dégâts, comme en témoigne leur grande indiscipline durant la rencontre.

Wilkinson pouvait ainsi ouvrir rapidement le score (4e), avant que les deux équipes ne se retrouvent à 14 suite aux cartons jaunes infligés à Papé et Chesney qui en étaient venus aux mains (5e). Le RCT profitait dès lors des fautes adverses pour multiplier les pénaltouches. La seconde était la bonne et c'est le capitaine Joe Van Niekerk qui passait la ligne pour montrer la voie à ses coéquipiers (16e). Un essai synonyme de relâchement pour les Varois. Guillaume Boussès en profitait pour intercepter une passe de Cibray et s'en alait recoller au score (18e). Privés de ballons et confinés dans leur camp, les Parisiens restaient toutefois au contact au tableau d'affichage grâce à une pénalité de Dupuy qui répondait aux deux buts de Wilkinson (16-10, 32e).

Un bonus signé Henson

Avant qu'Henson ne débloque une première fois la situation. Après une série de mésententes dans les rangs toulonnais, le Gallois héritait du cuir et s'offrait une perçée plein champ avant de fixer le dernier défenseur et offrir l'essai à Loamanu (36e). Toulon rentrait aux vestiaires plus serein (23-10). De leur côté, les Parisiens tentaient de mettre à profit la pause pour changer l'ensemble de leur première ligne, qui offrait une configuration expérimentale en raison des absences de Swarzewski et Sempere. Pas de quoi pour autant bouleverser le cours du match, même si les joueurs de la capitale tentaient davantage de porter le ballon et paraissaient mieux résister en n'encaissant que trois points dans la première moitié du second acte (43e).

Toulon parvenait tout de même à repasser la marche avant et finissait par trouver la faille en multipliant lui aussi les remplacements, et en profitant du carton jaune reçu par Parisse qui payait l'indiscipline de ses coéquipiers (63e). Il fallait peu de temps au RCT pour faire la différence. A la sortie d'une mêlée, Wilkinson croisait pour Lovobalavu qui chargeait plein axe avant d'offrir le doublé à Joe Van Niekerk (66e). Et c'est Gavin Henson qui venait comme un symbole offrir l'essai du bonus deux minutes plus tard. Le Gallois bénéficiait d'un faux rebond sur un coup de pied par dessus du même Lovobalavu pour conclure. Mayol pouvait célébrer son nouveau héros et exulter à la sirène. Avant son quart de finale de H Cup contre Perpignan la semaine prochaine, le RCT a conservé toutes ses chances en championnat. Au contraire, le Stade franaçais n'a pas préparé au mieux son rendez-vous en Challenge européen contre Montpellier.

Contenus sponsorisés