Icon Sport

Paris : Leguizamon suspendu 80 jours !

Paris : Leguizamon suspendu 80 jours !
Par Rugbyrama

Le 15/09/2010 à 15:41Mis à jour Le 16/09/2010 à 09:16

Le troisième ligne centre du Stade français, Juan Manuel Leguizamon, comparaissait ce mercredi devant la commission de discipline de la LNR. Reconnu coupable d'un contact avec les yeux et la zone oculaire de Jean Bouilhou lors du match face à Toulouse, il a écopé d'une suspension de 80 jours.

C’est un nouveau coup dur pour le Stade français. Déjà plongé dans le doute après sa défaite à domicile contre Brive (27-29) samedi dernier, le club de la capitale va devoir se passer des services de l’une de ses meilleures armes durant deux mois et demi. En effet, Juan Manuel Leguizamon (27 ans ; 102 kg ; 1m91) a été suspendu 80 jours par la commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby (LNR). Il ne peut ainsi pas fouler les pelouses du Top 14 jusqu'au 5 décembre prochain. Il comparaissait ce mercredi pour un mauvais geste à l'encontre du troisième ligne toulousain Jean Bouilhou, le 28 août au Stadium lors de la 3e journée du Top 14 (défaite 16-34). Il avait d'ailleurs écopé d'un carton jaune à cette occasion.

Malgré la lettre de Jean Bouilhou…

Cité par le commissaire désigné pour la rencontre, l’Argentin a ainsi été reconnu coupable d'un contact avec les yeux et la zone oculaire de Jean Bouilhou. Selon les règlements de la LNR, il risquait une suspension de 80 jours à trois ans si cette qualification de "contact avec les yeux ou la zone oculaire" était retenue à son encontre. C’est donc la sanction minimale qui lui a été infligée. Pourtant, le joueur toulousain avait envoyé une lettre à la commission pour dédouaner Leguizamon. Cette initiative a pu alléger la sévérité de la suspension mais n’a pas suffi pour que l’intéressé soit blanchi. Le Stade français n'est décidément pas gâté ces deux dernières saisons avec ces sanctions concernant des "présumées fourchettes" puisque Julien Dupuy et David Attoub ont déjà été suspendus pour des raisons similaires (Attoub est d'ailleurs toujours suspendu).

Privé de tournée

A noter que l’international puma (31 sélections) a déjà reçu trois cartons jaunes cette saison, synonymes d’exclusions temporaires. Outre celui infligé contre Toulouse, il a également dû laisser ses partenaires pendant dix minutes face à Castres lors de la 4e journée, puis contre Brive lors de la 6e journée disputée samedi. Une accumulation de sanctions qui a sûrement joué en sa défaveur. En tout cas, la sanction s'applique à toutes les compétitions et prive pour l'heure le troisième ligne argentin de la prochaine tournée de novembre avec les Pumas. Sa sélection doit disputer quatre rencontres : le 6 novembre contre les Barbarians français, le 13 face à l’Italie, le 20 contre la France et enfin le 27 en Irlande. Le joueur ou son club ont dix jours pour interjeter appel de la décision.

Contenus sponsorisés
0
0