Icon Sport

La Rochelle tombe le champion

La Rochelle tombe le champion
Par Rugbyrama

Le 04/11/2010 à 17:40Mis à jour Le 04/11/2010 à 22:07

Au terme d'un match âpre et engagé, La Rochelle signe un authentique exploit en prenant le dessus sur le champion de France en titre (22-14). Dans le sillage d'une mêlée royale, les Maritimes ont scoré grâce à la botte efficace de Dambielle qui prive Clermont du bonus défensif à la dernière seconde.

Pas un grand spectacle mais La Rochelle n’en aura rien à faire. Car le plus important pour les Maritimes a été décroché avec un précieux succès face aux champions de France clermontois. Marcel-Deflandre, malgré peu d’envolées, a toutefois vibré de pour la générosité affichée par ses protégés qui font une excellente opération dans l’optique du maintien. Cinq jours seulement après une défaite à Agen… Au cours du premier acte, La Rochelle évoluait sans complexe malgré la pluie fine qui tombait sur la région des Charentes-Maritimes. Volontaires et appliqués, les locaux monopolisaient le ballon et tentaient de déchirer le rideau défensif auvergnat. Sans succès !

Et s’ils se montraient fébriles dans le secteur de la touche, ils s’avéraient impériaux en mêlée fermée. Dès le premier affrontement, les Rochelais impulsaient une incroyable pression, annonciatrice d’une domination sans partage dans le premier acte pour les hommes de Milhas et Darricarrère. Le pack était récompensé à deux reprises par son arrière et buteur Dambielle (15e et 38e). En face, Clermont lançaient des offensives mais tombaient sur des Charentais solidaires et courageux. Ces derniers se mettaient toutefois par deux reprises en position de hors-jeu et James, après un échec de Parra, réduisait le score (32e et 40e). Mais à la pause, et en toute logique, c’est La Rochelle qui menait au tableau d’affichage (9-8) grâce à un troisième but de Dambielle (27e).

Pas de bonus pour Clermont

Dans le deuxième acte, La Rochelle ne craquait pas malgré les assauts clermontois. Les maladresses s’enchaînaient au sein d’un match haché. Mais sur une improbable action, le Stade rochelais creusait l’écart. Dambielle voyait une pénalité à 52m heurter le poteau droit. A la réception, Debaty et ses compères se regardaient et le centre Vincent Roux, lancé comme un avion, chipait le ballon au nez et à la barbe de tout le monde pour aller entre les poteaux (54e). Le tournant du match. Clermont revenait toutefois dans le sillage de Lauaki dont l’entrée faisait beaucoup de bien aux Jaunards.

Malzieu, grâce à une superbe inspiration de Parra redonnait de l’espoir à son équipe (64e). Mais le champion de France se montrait incapable d’accélérer et se faisait châtier en mêlée fermée, secteur où il a bu la tasse durant toute la rencontre. Alors que Williams ramenait Clermont à cinq longueurs grâce à une pénalité (76e), Dambielle parachevait la bonne copie du promu sur la sirène et enlevait le bonus défensif à Clermont qui repart bredouille (22-14).

Contenus sponsorisés
0
0