Icon Sport

Le MHR inverse la pression

Montpellier inverse la pression
Par Rugbyrama

Le 13/05/2011 à 15:09Mis à jour Le 14/05/2011 à 11:00

Fous de joie lors de la victoire face à Toulon le week-end dernier, les Montpelliérains s'apprêtent à disputer leurs premières phases finales de championnat. Ils joueront à Castres ce samedi en match de barrage. Sans pression. Fabien Galthié préfère la mettre sur les épaules de l'arbitre.

Le Montpellier de Fabien Galthié n’envisage pas de s’arrêter là. Sixième du championnat à l’issue de la phase régulière, le club à fleur de ciste s’est qualifié pour la première fois de son histoire en H Cup, et en phases finales du championnat de Top 14. La paire d’entraîneurs arrivée l'été dernier a déjà réussi sa saison, passée en grande partie dans les trois premières places du classement. Alors la formation héraultaise remet volontiers la pression de son premier match de barrage sur les épaules de son adversaire castrais. Les Montpelliérains n’ont plus rien à perdre. Ils vivront ces play-off comme du bonus.

Pour leur déplacement dans le Tarn, les hommes de Galthié et Béchu seront quasiment au complet. Tomas, Trinh-Duc, et Ouedraogo, purs produits héraultais et symboles de cette jeunesse si bénéfique au club, figureront dans le XV de départ. Par ailleurs, seul un joueur de l'équipe (Sébastien Chobet avec Perpignan) a déjà disputé ces fameuses phases finales. En plus de jouer à l'extérieur, cette inexpérience fait encore plus des Héraultais des outsiders. De quoi les galvaniser. Car, à n'en pas douter, ils voudront vivre à nouveau des moments de joie comme ceux connus la semaine dernière lorsqu'ils venaient d'écraser les Toulonnais.

L 'arbitrage, "une des clés du match", dixit Galthié

La pression, Fabien Galthié la met aussi sur les épaules de l'arbitre de la rencontre : Franck Maciello. Peut-être parce que le co-entraîneur du MHR n'a pas que des bons souvenirs du juge du comité Côte d'Azur. Le 19 février dernier, défaits à Castres (43-29), les Montpelliérains ne s'étaient pas cachés pour critiquer la prestation de ce même arbitre. "On a été sanctionné quatorze fois et Castres seulement sept fois, rappelle le coach. Sans oublier un carton jaune contre nous. S'il existe le même rapport de fautes, ce n'est pas la peine d'essayer de gagner. Ce sera une des clés du match."

Alors, cette fois, l'ancien international a préféré prendre les devants. "J'espère que M. Maciello effectuera un grand match. Qu'il ne sera pas influencé par la pression environnante. Sinon, on n'existera pas." Et d'insister sur l'importance de l'arbitre à l'aide d'une citation. "Jacques Fouroux disait "à ce niveau-là, il vaut mieux un bon arbitre qu'une bonne équipe."" Gathié est même allé plus loin en expliquant préparer la rencontre en tenant compte de l'arbitrage de M. Maciello : "On a étudié son arbitrage pour comprendre ce qu'il siffle." Avant de conclure en se mettant à l'abri : "On va essayer de jouer avec lui, et non contre lui. Je préfère parler de l'arbitrage avant, d'une manière constructive."

Contenus sponsorisés