Icon Sport

La 14e journée en bref

La 14e journée en bref
Par Rugbyrama

Le 30/12/2010 à 09:31Mis à jour Le 30/12/2010 à 10:24

Brive qui sort de la zone de relégation, le triplé du Castrais Joe Tekori, la réussite au pied du Toulousain David Skrela, la fin de série positive pour Biarritz ou la déception des Berjalliens encore défaits à domicile... Retrouvez tous les événements marquants de la 14e journée de Top 14.

EN HAUSSE :

Brive

Le CABCL en championnat, on l'avait quitté sur une piteuse défaite à domicile contre Agen le 4 décembre qui avait plongé les Corréziens dans la crise interne et la zone de relégation. Depuis, les Brivistes s'étaient bien repris en alignant deux succès face à Sale en Challenge européen. Mais restait à confirmer sur la scène nationale alors que le déplacement au Racing-Metro s'annonçait périlleux. Mais les hommes d'Ugo Mola ont prouvé que leur redressement n'était pas un feu de paille. Héroïques en défense, efficaces en conquête, solides dans le jeu au pied et pragmatiques dans l'ensemble, ils ont réussi à arracher un match nul (6-6) en terres franciliennes. Un résultat grâce auquel ils sortent de la zone rouge et la meilleure façon d'entamer la série de matchs contre le Racing, Perpignan et Clermont en dix jours.

EN BAISSE:

Biarritz

Les Biarrots restaient sur cinq matchs sans le moindre revers en Top 14 avant cette 14e journée. Certes, ils ont glané un point de bonus défensif sur le terrain de Montpellier (16-22) mais les Basques ont regoûté à la défaite sur le plan national. Surtout, sans un excellent deuxième acte, ils auraient pu repartir avec une valise de l'Hérault, tellement ils ont été dominés avant la mi-temps. Au-delà de briser sa bonne dynamique, ce résultat fait perdre une place au BOPB au classement, qui pointe désormais en cinquième position.

LE JOUEUR :

Joe Tekori (Castres)

Pour retrouver un deuxième ligne qui inscrit trois essais dans le même match, qui plus est les trois seuls de sa formation, il doit falloir fouiller pendant un moment dans les archives. C'est pourtant la performance surréaliste réussie par le Castrais Joe Tekori lors du succès contre La Rochelle (25-10). Deux réalisations suite à un pilonnage au ras des regroupements (15e, 68e) et une autre en coin (23e) pour rappeler qu'il est un avant qui adore s'infiltrer dans sa ligne de trois-quarts et jouer sur les extérieurs. Quand les Tarnais se trouvent à quelques mètres de l'en-but, sa puissance et ses grands bras font merveille. Avec sept essais, il est même devenu le deuxième meilleur marqueur du championnat derrière Maxime Médard. Et depuis qu'il est à Castres, il en est à 30 essais toutes compétitions confondues...

L'ESSAI :

Gonzalo Canale (Clermont)

A la mi-temps, Clermont était mené 9-13 sur son terrain par Perpignan et commençait à sérieusement douter... On en venait presque à se demander si les Auvergnats finiraient par trouver la faille dans la défense catalane. Ce fut finalement le cas à la 46e minute pour l'unique essai de l'ASMCA. Un essai aussi important que décisif. Profitant de leur supériorité numérique puisque Le Corvec était au sol pour écarter le ballon au large, les Clermontois faisaient la différence. C'est le centre italien, Gonzalo Canale, qui trouvait l'intervalle plein champ et perçait en solitaire pour aller marquer. Clermont repassait devant au score et n'était plus dépassé pour l'emporter (22-16).

LA STAT:

7

Sept sur sept... Ce sont les statistiques au pied de David Skrela lors de la victoire (25-8) du Stade toulousain sur la pelouse d'Agen. Et indéniablement, la réussite de l'ouvreur des champions d'Europe a été capitale dans ce succès. Car au nombre d'essais marqués, Agenais et Toulousains ont terminé à égalité (un de chaque côté). C'est donc en se reposant sur le pied droit de l'ancien pensionnaire du Stade français que les hommes de Guy Novès ont construit leur victoire. Et David Skrela, lui, a vraiment retrouvé son meilleur niveau...

LA DECLA :

Camille Levast (deuxième ligne de Bourgoin)

En s'inclinant sur son terrain face au Stade français (16-26), les Berjalliens ont encore un peu plus compromis leurs chances dans la course au maintien. Ils comptent maintenant dix points de retard sur le premier non-relégable. Camille Levast en est conscient même s'il assure que son équipe ne lâchera rien : "On savait que cela allait être compliqué mais nous n'avons pas réussi à poser notre jeu en première période. Notre conquête a été moyenne et face au Stade français, cela ne pardonne pas. D'autant plus que les Parisiens ont été efficaces sur leurs temps forts. C'est une déception mais nous allons essayer de nous accrocher pour espérer le maintien."

LES CHIFFRES CLES :

Meilleure attaque : Toulouse (425 points)
Meilleur défense : Montpellier (232 points)
Meilleur réalisateur : Jonny Wilkinson (Toulon), 175 points
Meilleur marqueur : Maxime Médard (Toulouse), 10 essais

Contenus sponsorisés