AFP

Urios gifle Galthié

Urios gifle Galthié
Par Rugbyrama

Le 25/11/2017 à 19:37Mis à jour Le 27/11/2017 à 10:34

Le ton est monté entre les entraîneurs castrais et toulonnais lors de la victoire du CO sur le RCT en début d'après-midi (20-19).

Christophe Urios et Fabien Galthié en sont presque venus aux mains cet après-midi, lors de la nouvelle défaite du RCT à Castres (20-19). Sur le bord du terrain, le ton est monté entre les deux entraîneurs et des insultes auraient été échangées entre le manager du RCT et l'adjoint d'Urios, Frédéric Charrier. Une décision arbitrale litigieuse serait à l'origine de cette altercation.

"Fabien Galthié nous a insultés", a assuré Urios après la rencontre. De l'autre côté, Fabrice Landreau parlait lui d'échange de "mots assez durs" entre les deux bancs de touche. Après cet épisode, Urios s'est rapproché de Galthié, avant de lui mettre "un doigt" sur le visage, selon le témoignage du boss castrais. La vidéo ci-dessous montre qu'il s'agirait plutôt d'une gifle. Fabien Galthié, qui a rapidement quitté le stade pour aller commenter FranceJapon samedi soir à la U Arena de Nanterre, n'a pas souhaité donner sa version de l'incident.

Boudjellal a également failli "en venir aux mains"

Fabrice Landreau, l'entraîneur des avants toulonnais, a indiqué après le match CO-RCT que son président Mourad Boudjellal avait quitté le Stade Pierre-Fabre après une alcartade avec un membre du staff castrais. "Mourad est parti un peu avant la fin du match. Il était très en colère. Il y a eu des mots assez durs, assez violents avec un des adjoints de Christophe Urios. Ils auraient pu en venir aux mains. Il m'a appelé après pour me dire qu'il y avait eu des comportements inacceptables et qu'il avait donc préféré quitter le stade."

Contenus sponsorisés
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0