Castres opportuniste

Castres opportuniste
Par Rugbyrama

Le 04/12/2010 à 10:30Mis à jour Le 04/12/2010 à 17:14

Auteur d'une excellente première période, Castres a dominé ce samedi à Pierre-Antoine des Perpignanais en souffrance (23-13). Bien plus réalistes, les Tarnais ont creusé l'écart dans les quarante première minutes avec trois essais. Marty, sur une interception, les prive toutefois du bonus offensif.

Le Castres Olympique a donné une bien belle leçon de réalisme aux Catalans. En une mi-temps, les hommes du duo Labit-Travers ont mis à genoux leurs hôtes en profitant tout simplement des fautes commises par les visiteurs. Pourtant, Porical avait lancé idéalement ses partenaires dans la rencontre en ouvrant rapidement le score sur pénalité (0-3, 2e). L'arrière international se mettait en évidence peu de temps après puisqu'il offrait une véritable passe décisive à Audrin. Après un quiproquo dans le corps arbitral visant à déterminer si un dégagement des Catalans avait été contré par les Castais, une touche était finalement donnée à l'avantage de Guirado. Le talonneur international faisait preuve d'imprécision et perdait le lancer. Une réception de Porical sur une chandelle de McIntyre et une tentative de passe plus loin, l'ailier tarnais venait redonner l'avantage aux siens en inscrivant le premier essai de la rencontre (5-3, 5e).

Turn-over gagnants

Si l'USAP monopolisait le ballon dans ce début de rencontre, il n'en résultait pas moins que les hommes de Brunel et Manas faisaient preuve d'un trop grand nombre de maladresses. Et suite à un en-avant d'Olibeau, McIntyre s'en allait inscrire le second essai des Bleu et Blanc après un coup de pied par-dessus d'Albouy et un rebond défavorable à Porical devant sa ligne d'en-but (10-3, 13e). Les Perpignanais restaient cependant dans le coup, Teulet ayant raté ses deux transformations. Des échecs inhabituels qui ne semblaient pas gêner outre mesure les locaux puisque ces derniers continuaient sur leur dynamique. En effet, suite à une nouveau lancer perdu par les Usapistes (quatre au total dans le premier acte), Audrin réalisait le doublé après une superbe action collective initiée par Tekori (17-3).

Bonus : ni offensif, ni défensif

Toujours possesseurs majoritaires du cuir, les Catalans ne parvenaient pas à voir le jour et échappaient de peu à un nouveau contre (26e). Ils ne se montraient de plus très maladroits au moment de conclure leurs temps forts en perdant une penaltouche (30e) et en manquant de lucidité comme en témoignait l'oubli de Boulogne pour Candelon sur une belle échappée (37e). Largement menés au repos (17-3), les Perpignanais pouvaient regretter leurs imprécisions sans lesquelles ils auraient rivalisé face au CO. En seconde période, les Tarnais ont géré face à un hôte bafouillant son rugby et ne pouvant seulement retenir de ce match que ses intentions et sa mêlée fermée. Après une pénalité de part et d'autre, Marty venait cependant ôter le bonus offensif aux Castrais en menant à bien une interception de 80 m (20-13, 70e). Il ramenait ainsi les siens dans les clous du bonus défensif qui sera annulé par une ultime pénalité de Teulet (23-13, 74e).

Au final, le CO met fin à une série de trois défaites face à l'USAP à domicile et empoche une victoire tout en maîtrise face à une formation catalane pleine de bonnes intentions mais complètement à côté des débats. Au classement, cette victoire permet aux Tarnais de maintenir le cap tandis que les finalistes du championnat s'embourbent lentement dans le ventre mou de l'exercice.

Contenus sponsorisés