Icon Sport

Bastareaud veut Toulon

Bastareaud : "Je veux aller à Toulon"
Par Rugbyrama

Le 07/06/2011 à 09:54Mis à jour Le 07/06/2011 à 10:26

Mathieu Bastareaud, le trois-quarts centre international du Stade français, a tenu à réaffirmer, dans un entretien accordé à La Provence et paru ce mardi matin, son désir de quitter le club de la capitale. Il veut rejoindre le RC Toulon du président Mourad Boudjellal et semble inflexible.

Midi Olympique avait révélé les premiers contacts entre Mathieu Bastareaud et Toulon dans son édition du 31 janvier dernier. Depuis, ils n'ont cessé de croître... même si, après quatre saisons passées au sein du club de la capitale, le centre international, non retenu pour le prochain Mondial, possède encore deux années de contrat à honorer à Paris. Mais le joueur hausse aujourd'hui le ton. Son choix est fait et il le dit ce mardi, dans les colonnes de La Provence : "Ma décision (de quitter le Stade français, ndlr) est mûrement réfléchie. J’arrive en fin de cycle au Stade français […] Je veux aller à Toulon. Je rêve d’évoluer aux côtés de tous les grands joueurs qui composent le groupe toulonnais. […] J’ai passé quatre merveilleuses années au Stade français.[…] Je ne veux surtout pas un clash, j’espère qu’on va me libérer."

Vers le clash avec Paris ?

Pourtant, ce n'est pas vraiment le souhait des dirigeants parisiens. Depuis plusieurs jours, Bernard Laporte, le nouvel homme fort du Stade français à l'origine du plan de relance financé par la fondation canadienne Facem, s'était mis en tête de convaincre Bastareaud de rester dans l'effectif parisien la saison prochaine. D'abord en s'appuyant sur le contrat signé par le joueur, ensuite en lui présentant des garanties sportives renforcées par les arrivées de Felipe Contepomi et Paul Sackey, ou celle qui paraît imminente de Byron Kelleher. Seulement, le joueur semble déterminé et inflexible. Il a même confié ne plus s'entendre avec l'entraîneur Michael Cheika. "Je ressens qu'il ne veut pas de moi. S'il comptait vraiment sur moi la saison prochaine, il me l'aurait dit, non ?".

Samedi dernier, alors qu'il évoluait avec les Barbarians, Bastareaud portait même une chaussette du Stade français et une autre de Toulon. Un symbole fort. Le joueur est bien décidé à rejoindre les rangs varois et comme Midi Olympique l'indiquait lundi, dans son entourage, on n'hésite pas à dire qu'il serait prêt à ne pas se présenter à la reprise de l'entraînement de Paris... Sauf si le Stade français a accepté de le libérer avant.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés