Icon Sport

Agen : Caucaunibuca libéré

Agen : Caucaunibuca libéré
Par Rugbyrama

Le 06/09/2010 à 14:36Mis à jour Le 06/09/2010 à 18:04

Comme notre site l'annonçait dès midi, Rupeni Caucaunibuca (30 ans, 8 sélections) a été libéré de son contrat par les dirigeants agenais ce lundi matin. Le club, qui attendait le Fidjien depuis six semaines, a perdu patience et a préféré se défaire de son joueur vedette.

Son entrevue avec Alain Tingaud, Christian Lanta et Christophe Deylaud ce lundi matin n'a duré que vingt petites minutes. Juste le temps qu'il fallait aux dirigeants agenais pour expliquer à Rupeni Caucaunibuca qu'ils rompaient son contrat, dont le terme était prévu en juin 2011. Agen a finalement perdu patience. Jusque-là, le club avait toujours passé l'éponge. Sur les retards incessants aux reprises à l'intersaison, sur sa suspension pour dopage au cannabis, sur son surpoids chronique... Bref, sur toutes ses frasques. Cette fois, c'était celle de trop. Attendu le 12 juillet avec un poids de forme (autour de 110 kg), le joueur fidjien n'est rentré que le 3 septembre, avec des kilos en trop. Une méforme sûrement rédhibitoire...

Pourtant, le président Alain Tingaud assure que seule son absence a été prise en compte par le club. "Le reste tient de l'ordre du privé, je n'ai pas à le commenter". Le président s'en est tenu aux explications livrées par le communiqué de presse du club : "Suite à l’absence injustifiée de Rupeni Caucaunibuca à la reprise de l’entraînement puis à la reprise du championnat, le Sporting Union Agen Lot et Garonne a demandé par écrit et lors de plusieurs entretiens téléphoniques un entretien avec le joueur. Ce dernier s’est tenu aujourd’hui en fin de matinée au siège du SUA LG en présence du Président Tingaud, de Christian Lanta et Christophe Deylaud. Suite à cet entretien, le club a informé le joueur Rupeni Caucaunibuca de sa décision de lancer la procédure de rupture du contrat qui les liait. Le SUA-LG apportera à Rupeni Caucaunibuca et à sa famille toute l’aide possible pour régler les affaires courantes en France, y compris le retour de la famille au Fidji si la demande lui est faite."

Pas d'indemnités

Midi Olympique

Reste à savoir maintenant si Agen, actuellement relégable et qui doit lutter chaque week-end pour espérer se maintenir à la fin de la saison, peut se passer de son meilleur marqueur la saison dernière (13 essais) et du meilleur marqueur des Top 14 2005 et 2006 (16 et 17 essais). "Le Caucaunibuca meilleur marqueur du Pro D2 n'a pas le niveau pour jouer en Top 14", rétorque Christian Lanta. Le capitaine Adri Badenhorst, qui a été informé de la décision de ses dirigeants ce matin, conclut dans un constat : "Nous avons déjà joué cinq matchs sans lui et nous avons failli gagner contre le vice-champion de France".

Contenus sponsorisés
0
0