40 jours pour Cudmore

Clermont : 40 jours pour Cudmore
Par Rugbyrama

Le 20/01/2011 à 10:59Mis à jour Le 20/01/2011 à 11:32

Entendu ce mercredi par la Commission de discipline de la LNR, le deuxième ligne canadien de Clermont Jamie Cudmore est suspendu quarante jours pour une brutalité sur Grégory Le Corvec lors du match contre Perpignan. Il sera requalifié le 8 février prochain et aura manqué cinq matchs officiels.

La commission de discipline de la LNR a respecté le règlement et n'a pas voulu accabler le géant canadien de Clermont. Elle ne s'est basée que sur les faits et n'a semble-t-il pas pris en compte le casier déjà bien chargé du deuxième ligne clermontois. Jamie Cudmore est donc suspendu quarante jours et il sera requalifié le 8 février. Vern Cotter pourra donc compter sur son joueur pour le déplacement à Montpellier lors de la 18e journée de Top 14. Un verdict en adéquation avec le barème des sanctions mis en place par la Commission de discipline. Dès la fin de la rencontre entre Clermont et Perpignan, le 29 décembre dernier, le commissaire à la citation avait évoqué une peine de 35 jours pour ce genre de geste répréhensible.

Une incertitude planait tout de même autour du deuxième ligne auvergnat. En effet, lors de ce choc du Top 14 face à l'Usap, il effectuait son grand retour à la compétition après avoir purgé une suspension de dix semaines (70 jours) pour un mauvais geste (piétinement) sur le troisième ligne des Saracens, Jacque Burger, lors de la première journée de Coupe d'Europe. La commission de discipline de l'ERC avait infligé la peine maximale de neuf semaines pour ce genre de forfait, agrémentée d'une semaine supplémentaire en raison du casier du joueur de l'ASMCA puisqu'il a été considéré comme récidiviste après un accrochage et quelques coups de poings échangés avec le deuxième ligne du Munster Paul O'Connell lors de la saison 2008-2009.

Absent pour Clermont-Racing

En championnat, Jamie Cudmore a déjà écopé de vingt et un cartons jaunes et trois rouges depuis son arrivée en France (2003-2004). Un palmarès qui aurait pu pousser la commission de discipline de la LNR à se montrer très sévère envers lui. Pourtant, si elle n'a pas fait preuve de clémence, elle n'a pas cherché à accabler le joueur après ce nouvel incident. Le deuxième ligne clermontois n'a participé qu'à neuf rencontres de Top 14 cette saison (8 titularisations, 615 minutes) et n'a donc joué qu'une seule fois lors des sept dernières journées en raison de ses suspensions. Pis, il aura manqué cinq matchs de Coupe d'Europe (sur six possibles). Il sera encore contraint de rester en tribune pour le prochain choc du Top 14 face au Racing-Metro au stade Marcel-Michelin, rencontre capitale pour les champions de France dans la course à la qualification.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0