Midi Olympique

"Waqa", la nouvelle pépite

Waqaseduadua, la nouvelle pépite
Par Rugbyrama

Le 16/09/2009 à 08:45Mis à jour

Auteur d'un essai de soixante mètres à Montauban, l'ailier de Brive Viliame Waqaseduadua semble s'être acclimaté au Top 14. Ses appuis, sa vitesse et son génie vont bientôt se fondre dans le championnat de France. Au sein du groupe corrézien, tout le monde en est convaincu.

Un Fidjien en chasse un autre. Après Vilimoni Delasau, Rupeni Caucaunubica, Sereli Bobo et Napolioni Nalaga, voilà que Viliame Waqaseduadua commence à se révéler sur la scène du Top 14. Contrairement à tous ses compatriotes, le Briviste n'est pas un monstre physique. A taille humaine (1,82 m), "Waqa" a tout de même inscrit, samedi dernier à Montauban, l'essai le plus inattendu et le plus déroutant de ce début de saison : relance depuis ses quarante mètres, cinq défenseurs éliminés avec une facilité déconcertante, un raffut et un essai de soixante mètres, synonyme de bonus défensif pour le CAB.

"Je voulais enfin montrer à l'équipe de quoi j'étais capable" , glisse-t-il. Je tenais à être vraiment utile. Les débuts ont été difficiles mais ça y est, je me sens très bien. A mon arrivée, le choc culturel a été important. J'ai été beaucoup aidé, dans mon intégration, par les joueurs britanniques du club." Muet après ses trois premiers matchs malgré, déjà, de bonnes impressions, "Waqa" a ouvert son compteur à Montauban en réalisant un doublé magnifique. Il aurait même pu inscrire un triplé si "Lucho" Orquera n'avait pas commis un en-avant à cinq mètres de l'en-but. Septembre 2009 : peut-être le début d'une nouvelle grande histoire d'un Fidjien dans le championnat de France. Onze ans après Waisale Serevi, le pionnier, la saga fidjienne se poursuit.

Estebanez: "C'est un génie"

A l'intersaison, on a beaucoup parlé des arrivées de Riki Flutey et Jamie Noon en Corrèze. Un peu moins de celle de Waqaseduadua, pourtant très attendu après avoir brillé lors du Mondial à VII. Après avoir disputé le Super 14 sous les couleurs des Blues, des Highlanders et des Chiefs, "Waqa" cherchait "un nouvel élan pour (sa) carrière. Je dirais que c'est une bénédiction d'être ici, à Brive".

Le CABCL n'a pas tardé à l'adopter. "C'est un phénomène celui-là, se réjouit Fabrice Estebanez, son arrière. Il va hyper vite, il est fort du haut du corps et est très rapide sur ses appuis. Bref, c'est un génie. En plus, dans la vie de tous les jours, c'est quelqu'un d'attachant. Il a toujours le sourire. Il nous transmet sa bonne humeur." Maintenant qu'il a montré quel joueur il pouvait être, il va lui falloir confirmer. Son face-à-face, samedi, avec le Biarrot Ngwenya, constitue un nouveau test.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés