AFP

Toulouse donne la leçon

Toulouse donne la leçon
Par Rugbyrama

Le 22/08/2009 à 17:00Mis à jour

Brive a pu mesurer ce qui le séparait encore du gratin. Le CAB, venu en leader à Ernest-Wallon, a été fessé par le Stade toulousain (38-0). Renforcés par le retour des internationaux et auteurs de quatre essais, les hommes de Guy Novès empochent au passage le bonus offensif.

A l'heure de recevoir Brive, Toulouse veut retrouver son jeu d'antan. Après le vibrant hommage rendu au regretté Jean Lacroix, ancien dirigeant du club, les Hauts-de-Garonnais entrent directement dans le vif du sujet. Titularisé à l'ouverture suite aux forfaits de Michalak et Skrela, Elissalde ouvre la marque grâce à un drop grâce à un drop aux 30 mètres (2e, 3-0). Dans la minute qui suit, Maka sert David petit côté. Le trois-quart centre trouve à hauteur Heymans, lancé à pleine vitesse et qui file inscrire le premier essai en coin du match (10-0). L'entame de match est tonitruante pour les protégés de Guy Novès.

La réaction briviste elle tarde à venir. D'habitude inspiré, Orquera semble dans un jour sans. Le buteur briviste gâche une à une chacune des rares munitions offertes à la formation corrézienne. Pendant ce temps, Elissalde enfile les pénalités comme des perles. Auteur d'un sans faute au pied, l'ancien Rochelais remplit parfaitement sa mission et permet à son équipe de prendre le large. Toulouse rentre aux vestiaires avec à son avantage un score de 19 à 0 et huit minutes à disputer en supériorité numérique suite au carton jaune infligé à Vosloo (38e).

Des Toulousains solidaires

Brive se révolte à l'entame de la seconde période. Sur un ballon de relance dans ses 22 mètres, Clerc perd son un contre un mais ni Noon ni Popham ne parviennent à en profiter (43e). A l'inverse, Médard ajoute un deuxième essai qu'Elissalde transforme (45e, 26-0). Brive change sa première ligne et Toulouse s'offre le luxe de faire tourner son effectif. Une fois n'est pas coutume, Fritz entre à l'ouverture à la place d'Elissalde. Comme à Montauban la semaine précédente, les Rouge et Noir s'appuient sur leurs vertus de solidarité. Le CABCL fait le dos rond mais la machine toulousaine tourne à plein régime.

Clerc résiste aux retours de Spedding puis d'Estebanez et aplatit en coin le troisième essai des siens synonyme de bonus offensif (70e, 31-0). Le coup de génie de Fritz, auteur d'un renversement de jeu pour Lamerat qui signe le quatrième essai, permet à Toulouse de clôturer son festival offensif (78e, 38-0). Si le Stade Toulousain peut se targuer d'avoir rempli ses objectifs et signé une dix-neuvième rencontre à domicile sans défaite, Brive doit se remettre totalement en question avant deux prochaines journées loin d'être de tout repos. Après la réception de Clermont le week-end prochain, les Corréziens iront tout simplement à Aimé Giral défier le champion de France.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0