Perpignan répond présent

Perpignan répond présent
Par Rugbyrama

Le 10/09/2009 à 10:20Mis à jour

Perpignan est la seule équipe à avoir remporté les trois rencontres disputées en huit jours. Une performance qui permet aux Catalans de s'emparer de la première place du classement. Le champion peut compter sur un groupe de joueurs exigeants qui ont encore faim.

Le champion ne dort pas tranquillement sur ses lauriers. Perpignan l'a prouvé en prenant le commandement du Top 14 après trois succès en l'espace de huit jours. Une performance qu'aucun autre club n'a réussi. Avec quatre succès pour une seule défaite, l'Usap s'est hissée en tête et fait honneur à son titre avec une recette qui a déjà fait ses preuves la saison dernière. Jacques Brunel a une nouvelle fois misé sur les jeunes et sur un roulement massif au sein de son effectif. Des changements, près de quarante joueurs ont été utilisés, qui n'ont pas altéré le niveau de performance même si l'entame de match n'a pas été évidente sur la pelouse du Racing-Metro. La recette est donc identique et la défaite concédée à Montpellier a permis de remettre tout le monde au travail. Surtout les joueurs ne veulent pas fanfaronner : "Notre classement actuel ne veut rien dire", prévient Nicolas Durand, "il ne faut pas oublier que nous avons reçu trois fois." De son côté, Maxime Mermoz se montrait exigeant après la victoire face au Racing-Metro : "Nous ne pouvons pas dire que notre jeu a été fluide."

Bourgoin attend le champion

Pas de relâchement dans les attitudes et les discours mais un niveau d'exigence en hausse de la part des joueurs. Des signes rassurent les entraîneurs et notamment le manager Jacques Brunel qui sait que son équipe ne pourra certainement par rééditer le même parcours que la saison dernière : "L'an dernier, nous avons gagné huit fois à l'extérieur. Cette saison, ce sera impossible. La qualification va se jouer à deux ou trois victoires à l'extérieur." Avec un premier succès acquis loin d'Aimé-Giral lors de la dernière journée sur la pelouse du Racing, l'entraîneur catalan a donc fait une grande partie du chemin. Une nouvelle étape pourrait être franchi dès ce vendredi avec le déplacement à Grenoble pour affronter Bourgoin. Les Berjalliens, étrillés la semaine dernière à Bayonne, comptent sur le venue des Catalans pour se racheter et lancer définitivement leur saison. Les Sang et Or sont donc prévenus. Un défi à la hauteur d'un groupe qui a aujourd'hui envie de prouver que son titre de champion de France n'avait rien d'anecdotique.

Contenus sponsorisés