AFP

Perpignan avec sérieux

Perpignan avec sérieux
Par Rugbyrama

Le 03/09/2009 à 10:45Mis à jour

Dans une rencontre tendue, Perpignan a dominé Brive (21-9) à Aimé-Giral lors de la 4e journée. Les Catalans ont plié l'affaire à la demi-heure de jeu avec deux essais signés Marty et Manas. Ils s'incrustent sur le podium entre Toulouse et Clermont. Il n'a manqué que le bonus.

Jacques Brunel s'en plaignait au quart d'heure de jeu : ses joueurs peinaient à s'adapter aux conditions climatiques en début de rencontre. Il faut dire qu'on est beaucoup moins coutumier, sur la côte méditerranéenne, des matchs sous la pluie que ne le sont les Corréziens… Du coup, les champions de France ont beaucoup tâtonné durant les premières minutes, laissant aux Brivistes l'initiative du jeu et l'occupation du terrain.

Dominateurs en mêlée, les visiteurs manquaient toutefois d'inspiration. Incapables de mettre en place leur jeu, ils usaient et abusaient du pied pour mettre en difficulté leurs adversaires. C'était payant, à l'occasion notamment d'un drop du nouvel arrière Andy Goode à la 16e minute, mais ils rendaient beaucoup trop de ballons à des Catalans qui avaient, eux, décidé de jouer. Une stratégie opportune puisque les champions de France prenaient l'avantage dès la 10e minute après un exploit personnel de Marty qui filait entre les poteaux. Malgré une mêlée chahutée, l'Usap faisait la différence grâce à sa très bonne défense et à ses individualités. Elle prenait même le CABCL à son propre jeu quand Laharrague contrait un coup de pied d'Orquera et lançait une contre-attaque de 80 mètres qui aboutissait à une superbe passe au pied de Mélé pour un essai de Manas (29e). A la pause, l'Usap, réaliste, menait 18-9.

Brive perd quatre places au classement

En deuxième période, la pluie cessait mais les en-avant restaient toujours aussi nombreux et le jeu était particulièrement haché. Et si la rencontre baissait d'intensité, la tension allait croissant. Quatre cartons jaunes étaient ainsi distribués par M. Maciello (trois pour Brive, un pour Perpignan). Brive, qui balbutiait toujours son jeu, s'énervait et ne marquait plus le moindre point. Perpignan, qui avait acquis une avance confortable (21-9 après une pénalité de Laharrague à la 63e), gérait son avance sans génie mais avec sérieux.

Grâce à cette victoire, l'Usap confirme après son succès face à Toulouse et entre dans le trio de tête du classement. Le CABCL, de son côté, dégringole de la septième à la onzième place. Les Brivistes auraient été bien inspirés de ramener un point de bonus de leur voyage en Catalogne. Mais ils ont manqué d'inspiration et de discipline pour s'en donner les moyens.

Contenus sponsorisés