Icon Sport

Montauban rétrogradé

Montauban rétrogradé
Par Rugbyrama

Le 01/04/2010 à 10:21Mis à jour

Le club l'a confirmé : la DNACG a décidé de rétrograder Montauban en Pro D2 la saison prochaine en raison de ses difficultés financières. Il s'agit d'une mesure dite suspensive, dont le MTG XV pourra faire appel. Mais il lui faudra trouver une solution miracle pour se sauver.

On pourrait croire à un poisson d'avril... Malheureusement, le président Patrick Vianco et le directeur général Valentin Cavelier ne plaisanteront pas ce matin quand ils annonceront à leurs joueurs la décision de la DNACG. Entendu mardi à Paris par le gendarme financier de la Ligue, le club n'a pas réussi à fournir des éléments probants. Il jouera donc en Pro D2 l'an prochain.

A moins qu'une solution miracle soit trouvée. Le club tarn-et-garonnais est sous le coup d'une décision dite "suspensive", ce qui signifie qu'il peut faire appel. Et il pourra encore entretenir l'espoir jusqu'au 4 mai, date de la prochaine réunion du Conseil Supérieur de la DNACG. D'ici là, le club va mobiliser toutes les énergies possibles pour trouver de nouvelles ressources financières. Comme le précisait Midi Olympique dans son édition de lundi, son déficit s'élève à 2 millions d'euros et les partenaires, qui ont déjà mis la main à la poche lors des saisons précédentes, semblent de moins en moins enclins à le combler désormais.

Vers le dépôt de bilan ?

Joint mercredi soir, quand la nouvelle s'est répandue, le président du club Patrick Vianco s'est montré optimiste dans les colonnes de La Dépêche du Midi : "Au moins, c'est clair, a-t-il déclaré, en affirmant penser particulièrement aux joueurs, qui préparent un périlleux déplacement à Biarritz samedi. Mon combat, c'est de les maintenir en Top 14, sans quoi, ce qui est grave aujourd'hui sera mortel si la descente se confirme. Mais je ne veux pas croire que les forces vives de Sapiac ne vont pas réagir pour sauver le club."

Une conférence de presse est prévue ce midi à Sapiac pour faire le point sur la situation. Très alarmante, elle pourrait toutefois être pire. Car les dirigeants montalbanais ont une plus grosse crainte encore : ils pourraient se voir obligés de déposer le bilan, ce qui serait synonyme de descente en Fédérale 3, chez les amateurs. A trois journées de la fin de la phase régulière, Montauban occupe la onzième place du Top 14 avec trois points d'avance sur le premier relégable, Montpellier.

Contenus sponsorisés