AFP

Miracle pour Toulouse

Miracle pour Toulouse
Par Rugbyrama

Le 15/08/2009 à 19:30Mis à jour

Premier match et déjà des émotions pour le Stade toulousain. Les hommes de Guy Novès ont arraché la victoire à Montauban (16-17) grâce à un essai de Patricio Albacete transformé à la dernière seconde par Jean-Baptiste Elissalde. Décidément, Toulouse est bien la bête noire du MTGXV.

Plus que quelques instants, et Montauban allait mettre fin à une série noire qui dure depuis près de 25 ans. Les Tarn-et-Garonnais n'ont en effet plus battu leur voisin toulousain depuis 1985. Mais les dernières secondes allaient être fatales aux hommes du nouveau duo Marc Raynaud – Sébastien Calvet. Sur leur ultime occasion, les Rouge et Noir s'approchaient dangereusement de l'en-but adverse grâce au jeune Lamerat, avant que le jeu ne rebondisse vers Swanepoel, qui exploitait mal un trois contre un. Sapiac retenait son souffle. Mais Albacete surgissait, plein de détermination, pour passer la ligne. Peu en réussite jusqu'alors, Elissalde ajustait la transformation en coin pour offrir la victoire à son équipe d'une courte tête (16-17). Un véritable miracle.

Michalak blessé, Elissalde dans tous ses états

Car jusqu'alors, c'est bel et bien Montauban qui avait fait la plus forte impression. Face à des Toulousains joueurs mais peu inspirés, le MTG XV, solide et bien organisé, avait même fait la course en tête en seconde période, après une première mi-temps relativement insipide (3-3). Grâce à une pénalité puis un drop de Rosalen (46e et 52e), les locaux prenaient rapidement les commandes (9-3). Les Toulousains alors brièvement se réveillaient. Le temps que Donguy ne remette les pendules à l'heure après un gros travail de Yan David (9-10, 56e). Puis Montauban allait reprendre sa marche en avant, ponctuée d'un essai de Boutaty après une série d'erreurs des Haut-Garonnais (16-10, 69e). En cause notamment, Jean-Baptiste Elissalde, avec un renvoi contré et un mauvais contrôle de l'ovale aux conséquences immédiates. Entré en lieu et place de Michalak, dont la blessure aux ischio-jambiers s'est réveillée dès la 20ème minute, le demi internationnal allait néanmoins se racheter de la plus belle des manières...

Les locaux défendaient pourtant bec et ongles leur avantage au score. Une belle résistance, malgré quelques premières alertes dans les cinq dernières minutes. Kelleher et Swanepoel prenaient les intervalles, mais étaient repris à chaque fois au dernier moment. Puis Lamerat s'y essayait à son tour. La suite est déjà connue. Une suite cruelle pour les Montalbanais, qui auront bien du mal à se consoler avec un bonus défensif. Mais ils ont démontré, une nouvelle fois, qu'il faudra compter sur eux cette saison pour jouer les trouble-fête. En face, une fois n'est pas coutume, Toulouse parvient à s'imposer lors de la reprise du championnat. Une victoire périlleuse, qui leur permet d'être à égalité au classement avec les autres vainqueurs du jour, Castres, Clermont, Perpignan et le Racing.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés