Icon Sport

Frêche-Perez : le combat continue

Frêche-Perez : le combat continue
Par Rugbyrama

Le 25/06/2010 à 18:50Mis à jour Le 25/06/2010 à 19:04

Alors que Georges Frêche, le président de la Région Languedoc-Roussillon, a décidé de couper les vivres du Montpellier Hérault Rugby, le directoire du club a annoncé sa démission collective. Pour autant, le président Thierry Perez n’a pas du tout l’intention de passer la main.

La combat entre Georges Frêche, le président de l’Agglomération de Montpellier et de la Région Languedoc-Roussillon, et Thierry Perez, le président du MHR, dure depuis de longs mois. Un nouveau rebondissement a eu lieu ce vendredi. En effet, le directoire du club, et son président Thierry Perez, ont annoncé leur démission à travers un communiqué publié sur le site internet du MHR : "A l’issue de la réunion du 25 juin 2010, au Stade Yves du Manoir, le Conseil de Surveillance de SAOS MONTPELLIER RUGBY CLUB, a entériné la démission collective du Directoire composé de Messieurs Thierry PEREZ, Olivier NICOLLIN, Pierre TISSOT, Jacky VESPER et Joël FERNANDEZ […] L’ensemble des actionnaires membres du Directoire et du Conseil de Surveillance ont adopté les décisions prises ce jour concernant l’avenir du Club à l’unanimité, après avoir rappelé leur attachement aux valeurs du Club et du Rugby."

Les choses se sont emballées ce jeudi quand, comme l’ont révélé nos confrères de Midi Libre, George Frêche a décidé de couper les vivres du club, et donc les subventions versées au MHR. Le montant des pertes pour Montpellier était considérable et s’évaluait à hauteur de 900 000 euros au titre de l'Agglomération et 120 000 euros de la Région, soit un trou de 10% dans le budget. Le but de George Frêche : pousser Thierry Perez vers la sortie. Et il faut bien avouer que, même si le premier parle d’une décision pour assainir la gestion du club, tout ceci ressemble à un règlement de compte politique. Le président du MHR est ainsi le gendre d’André Vezinhet, président du Conseil général de l'Hérault et désormais ennemi politique de George Frêche.

Perez bénéficie d’un large soutien au sein du club

Icon Sport

Thierry Perez a réuni ses joueurs pour leur faire part de la situation actuelle et leur a assuré que, malgré cette démission collective, c’est bien lui qui continuait à gérer les affaires courantes. Il a également et clairement indiqué qu’il n’avait aucune envie de passer la main. En ce sens, il bénéficie d’un large soutien au sein du club, à savoir joueurs, actionnaires et supporters. Ceux-ci ont d’ailleurs lancé une pétition contre la suspension arbitraire des subventions, visible depuis le site internet du club de Montpellier et qui a déjà connu un certain succès. Il faut dire que peu de monde du côté de Montpellier n’a compris le coup de force de George Frêche. En effet, le MHR a sauvé sa place sportivement dans l’élite et s’est doté d’un projet ambitieux pour la saison prochaine avec l’arrivée aux commandes d’un nouveau staff composé de Fabien Galthié et Eric Béchu. Et Perez n’est pas décidé à déposer les armes…

Contenus sponsorisés
0
0