Other Agency

L’inquiétude Michalak

Toulouse : L’inquiétude Michalak
Par Rugbyrama

Le 05/08/2009 à 07:30Mis à jour

Comme nous vous le révélions dès lundi, Frédéric Michalak a été touché à une cuisse à l'entraînement et passera une IRM mercredi. La durée de son indisponibilité n'est pas encore connue mais on craint une déchirure, auquel cas le joueur serait indisponible pour le début du Top 14 le 15 août.

Frédéric Michalak sera-t-il à Montauban le 15 août prochain pour l'ouverture du Top 14 ? Rien n'est moins sûr. Car le joueur s'est blessé lundi matin à l'entraînement. Après une percussion sur un exercice de travail au sol, il a ressenti une vive douleur à une cuisse et a dû quitter prématurément le terrain d'entraînement. Depuis, il n'a pas repris. Il attend en effet les 48 heures nécessaires à la résorption de l'hématome avant de passer des examens adéquats. Une IRM est prévue mercredi après-midi à Toulouse.

Pas de raison de s'affoler pour le moment mais on se montre inquiet tout de même au Stade toulousain. Car c'est une déchirure des ischio-jambiers que l'on craint dans la ville rose. Si tel était le cas, l'ouvreur serait absent des terrains pendant au moins trois semaines. Il ne pourrait donc pas débuter le championnat et manquerait une, voire deux rencontres. Ce serait alors une très mauvaise nouvelle pour le club haut-garonnais. Frédéric Michalak était en effet le seul demi d'ouverture disponible durant cette période de matchs de préparation. David Skrela (genou), Jean-Baptiste Elissalde (pied) et Florian Fritz (vacances) sont actuellement absents. Même l'option d'un replacement à l'ouverture de Yannick Jauzion ne peut être envisagée, le centre de l'équipe de France ayant été opéré des amygdales récemment.

Une très bonne intersaison

Dans une interview exclusive accordée à Midi Olympique ce week-end, il reconnaissait avoir retrouvé des sensations après une saison compliquée pour son retour à Toulouse l'an dernier. "Je prends beaucoup de plaisir en ce début de saison, c'est une évidence, avait-il expliqué. On verra la suite. C'est toujours facile de faire de grandes déclarations en début d'année lors des matchs amicaux mais l'important, c'est de travailler afin d'être cohérent et pouvoir atteindre ses objectifs. Il n'y a rien d'autre qui compte." Alors qu'il avait trouvé un second souffle, Frédéric Michalak pourrait se voir couper dans son élan. Réponse mercredi après-midi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés