Icon Sport

Les vacances bien fêtées

Les vacances bien fêtées
Par Rugbyrama

Le 24/04/2010 à 12:09Mis à jour

Dans un match sans enjeu, Montpellier a décroché une victoire honorifique (34-27) face à Bourgoin. Les deux équipes, libérées de toute pression, ont offert un beau spectacle offensif au public héraultais. Maintenant, les vacances sont les bienvenues pour le MHR et le CSBJ...

Montpellier boucle sa septième saison d'affilée dans l'élite par une victoire (34-27) au stade Yves-Du-Manoir aux dépens de Bourgoin samedi lors de la 26e et ultime journée du Top 14 de rugby au terme d'une rencontre dénuée d'enjeu. L'équipe des entraîneurs Bès, Britz et Lacoste, qui ne sont pas reconduits dans leurs fonctions, termine la saison par une treizième victoire qui lui assure la dixième place. Bourgoin, battu avec le point de bonus défensif, finissant onzième.

Les Montpelliérains, sous l'impulsion de leur demi d'ouverture international François Trinh-Duc, ont inscrit quatre essais dans un match débridé à des Berjalliens qui ont répliqué à trois reprises. Libérations rapides, jeu à la main, enchaînements entre trois-quarts et avants: Montpellier imposait un beau rythme à cette rencontre de gala sous la baguette de la paire de demis Tomas-Trinh-Duc. A la 21e minute, elle concrétisait ses intentions par une magnifique attaque conclue par l'ailier Dall'Igna (13-3).

Perturbé par la sortie temporaire du demi de mêlée Julien Tomas, Montpellier fléchissait. Et juste avant la mi-temps, Bourgoin égalisait à la suite d'un essai de pénalité. Lors du premier quart d'heure de la seconde période, Montpellier ajoutait trois nouveaux essais grâce à son ailier Dall'Igna, auteur d'un doublé, de son talonneur Caudullo, après une penaltouche, et Trinh-Duc, auteur d'un exploit personnel. Loin d'abdiquer, Bourgoin réagissait et privait Montpellier du bonus offensif en marquant deux nouveaux essais par Leonte (58e) et Van Zyl (68e), offrant un minimum de suspens pour clore cette belle fête. A cinq minutes de la fin, le stade Yves-Du-Manoir offrait une ovation à l'arrière argentin Federico Todeschini qui met un terme à sa carrière tout comme l'ailier Olivier Sarraméa. L'un et l'autre bouclaient leur carrière à 34 ans par une victoire méritée.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés