AFP

Le match en chiffres

Bayonne-Paris en chiffres
Par Rugbyrama

Le 21/08/2009 à 12:30Mis à jour

Ce soir, le Stade français ira défier Bayonne dans l'enceinte du stade Anoeta, à Saint-Sébastien en Espagne. Porté par ce contexte exceptionnel, le match promet d'être férocement engagé. Mise en perspective de la rencontre, à l'aide d'une batterie de chiffres.

. 1 - Bayonne est le premier club à délocaliser une rencontre du Top 14 à l'étranger. Cette grande première, en cas de succès, sera probablement suivi par d'autres. On sait notamment que Paris compte jouer des matchs à Bruxelles.

. 5 - Sur les cinq dernières saisons, le Stade français a toujours remporté au moins un de ses deux premiers matches de la saison. Il faut remonter à l'exercice 2003/2004 pour trouver trace d'une entame de championnat sans succès lors des deux premières journées pour le club parisien. Diminués par de nombreuses absences en raison de la Coupe du monde, les joueurs de la capitale s'étaient inclinés à Castres, puis à Brive. Comme cette année, le Stade français avait donc débuté par deux déplacements. Lors des cinq saisons suivantes, Paris a pris l'habitude des départs canons, avec huit victoires pour deux défaites seulement en cumulant les résultats des deux premières journées sur cette période. Après son nul à Toulon, le Stade va donc tenter de ne pas rééditer sa contre-performance de 2003.

. 5 - C'est le nombre de joueurs internationaux qui intègrent le groupe parisien pour la match à Anoeta ce soir: Pascal Papé, Sylvain Marconnet, Mauro Bergamasco, Lionel Beauxis et Julien Arias.

. 6 - C'est le nombre de joueurs qui sont indisponibles dans les rangs du Stade français pour ce match à Anoeta, soit dix de moins que lors du déplacement à Toulon la semaine dernière. Autant dire que le retour des internationaux donne beaucoup plus de possibilités au staff parisien au moment de composer l'équipe.

. 7 - Comme le nombre de changements effectués par le staff bayonnais dans le XV de départ pour affronter Paris par rapport à celui qui a perdu contre Perpignan la semaine dernière. A savoir, Lacroix, Gower, Arrayet, Puricelli, Martin, Deen, Boyoud, font leur entrée.

. 11 - Bien sûr, le classement est toujours anecdotique après une journée. Mais après sa défaite sans bonus défensif le week-end dernier à Perpignan, Bayonne pointe aujourd'hui à la 11e place. La saison dernière, l'Aviron n'avait jamais été plus bas que le 7e rang, lors... des deux dernières journées de la saison, ce qui avait privé, sur le fil, les Basques d'une place en Coupe d'Europe.

. 12 - C'est le nombre de points au pied laissés en route par les Bayonnais lors de la défaite à Perpignan (28-20) samedi dernier. Le manque de réussite du buteur Cédric Garcia (2/6) a fait du mal à l'équipe basque qui aurait pu ramener au minimum un point de bonus défensif de son déplacement catalan. Voilà pourquoi la titularisation de Benat Arrayet, réputé comme étant efficace au pied, est très attendue…

. 23 - Bayonne est une des équipes les plus performantes à domicile depuis deux ans et demi en Top 14. Sur ses 30 dernières rencontres de championnat à la maison, l'Aviron affiche un bilan remarquable: 23 victoires, 2 nuls et seulement 5 défaites. Seules les quatre demi-finalistes de l'an dernier ont remporté plus de matches à la maison: Toulouse (29), Perpignan (28), Clermont (28) et le Stade français (25). Mais les cinq défaites basques ont été concédées face à des "gros": Toulouse (2 fois), Paris (1) et Biarritz (2).

. 29 - Le match nul du Stade français à Toulon, la semaine dernière, était le premier des Parisiens en déplacement dans le Top 14 depuis 29 matches. Il faut remonter au 24 mars 2007 et un voyage à Bourgoin pour trouver trace d'un match à l'extérieur de paris sans vainqueur. Sur ces 29 rencontres, les Parisiens ont obtenu 15 victoires contre 14 défaites. A noter que, depuis mars 2007, le Stade français a signé un match nul, mais c'était à domicile, face à Perpignan, au Stade de France (13-13), en janvier dernier, le jour où Dan Carter avait vu son aventure catalane s'achever sur blessure.

. 28000 - Lundi, ce sont plus de 28000 places (sur les 32000 disponibles) qui avaient trouvé preneurs pour cette rencontre à Anoeta, le stade du club de foot de la Real Sociedad. Un énorme succès.

Contenus sponsorisés