Icon Sport

La journée en questions

La 14e journée en questions
Par Rugbyrama

Le 25/11/2009 à 15:25Mis à jour

Pour cette nouvelle journée de doublon, les poids lourds réussiront-ils à s’imposer sans leurs internationaux ? Montpellier enchaînera-t-il une cinquième victoire consécutive ? Le Racing peut-il se retrouver dans les six premiers ? Retrouvez, en quelques questions, les enjeux de cette journée.

Les grosses cylindrées s’imposeront-elles sans leurs internationaux ?

Perpignan (1e), Clermont (3e), Toulouse (4e) et le Stade Français (7e) ont été défaits, lors de la 13e journée, journée de doublon avec les rencontres internationales. Sans leurs joueurs majeurs, les quatre demi-finalistes de la saison précédente ont manqué de liant et se sont inclinées. Auront-elles trouvées un vaccin salvateur ce week-end ? Toulouse et Clermont, qui accueillent respectivement Montauban et Bourgoin, ne devraient logiquement pas éprouver trop de problèmes face à des adversaires à leur portée. Attention toutefois aux mauvaises surprises. Perpignan part aussi favori sur la côte basque même si Bayonne a retrouvé des couleurs en s’imposant avec le bonus offensif contre Montauban et reste toujours difficile à manœuvrer à Jean-Dauger. Pour terminer, le Stade Français, déjà en difficulté avec ses internationaux, reçoit Toulon qui devrait aligner un trio magique Wilkinson–Contepomi –Williams. Un adversaire de qualité pour les Parisiens dans l’obligation de s’imposer pour ne pas se faire distancer des premières places.

Castres va-t-il connaître un coup de pompe ?

Impressionnant face au Stade Toulousain (victoire 30-10), le Castre Olympique est la grosse surprise à mi-championnat. Second, avec le même nombre de points que Perpignan, le CO avait pourtant été handicapé en début de saison avec l’épisode de grippe A qui a touché plusieurs de ces joueurs. Dans la difficulté, une équipe, un collectif sans faille d’une grande efficacité, à défaut d’être flamboyant, est né. Le duo d’entraîneur, Laurent Travers et Laurent Labit, possède toutefois un effectif restreint en nombre, contrairement aux grosses écuries de ce championnat. Avec peu d’internationaux, les Castrais ont un avantage sur les Biarrots qu’ils accueillent. Mais le BO l’a prouvé la semaine dernière, les Basques ne se déplacent pas pour rien.

Montpellier réussira-t-il à enchaîner une cinquième victoire consécutive ?

Ni Fulgence Ouedraogo, ni François Trinh-Duc n’emmèneront la formation montpelliéraine contre Brive. Les deux fers de lance héraultais, sélectionnés avec le XV de France, laissent leurs coéquipiers sans leader de jeu. La dynamique de quatre victoires consécutives (Albi et Bourgoin à l’extérieur et Montauban et Clermont à domicile) suffira-t-elle pour poursuivre cette série ? Brive, onzième, n’arrive toujours pas à se défaire de son indiscipline et subit depuis plusieurs semaines la défaillance de ses buteurs. Ils ne leur manquent pourtant qu’un match référence pour se relancer. Pourquoi pas samedi ?

Le Racing-Métro en position de qualifiable pour les phases finales ?

Une victoire et le Racing-Métro pourrait entrer dans le top 6 du championnat pour la première fois depuis la première journée de ce Top 14. Pour être dans cette position de qualifiable et de barragistes pour les demi-finales du Top 14, il faut compter sur un revers de Biarritz à Castres, ce qui semble très probable vu la forme des Castrais. Après l’opposition entre le Stade Français et Toulon fera le reste. Il faut bien sûr aussi que les Racingmen s’imposent contre l’autre promu albigeois. A l’aller, ils s’étaient imposés 13 à 19. Depuis, les deux promus ont connu des destins opposés. Albi reste engluer à la dernière position du classement mais fort de sa victoire sur le champion de France perpignanais lors de la précédente journée, les Albigeois ont retrouvé un élan de motivation.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés