Midi Olympique

La journée en questions

La journée en questions
Par Rugbyrama

Le 14/08/2009 à 13:15Mis à jour

En vue du de l'entame du championnat, certaines formations ont déjà impressionné lors des matchs amicaux, comme Toulon ou Biarritz, d'autres ont déçu, à l'instar du champion de France perpignan. Retrouvez, en quelques questions, les enjeux de la première journée du Top 14.

Perpignan sera-t-il prêt ?

Le champion de France est dans le flou le plus total avant la reprise du championnat. Préparation tronquée, nombreux absents et surtout deux défaites à domicile en match amical contre les Brumbies puis le Racing. Du coup, difficile d'admettre que les Catalans vont débuter la saison dans les meilleures conditions. Pourtant, l'ailier Julien Candelon se veut résolument optimiste : "Cela reste des matchs amicaux. Nous n'avions pas l'ambition de les gagner mais de s'en servir comme base de travail. Je ne dis pas que c'est bien mais ce n'est pareil quand on joue un match sans avoir une obligation de résultat. Dans ce genre de rencontre, inconsciemment, on manque de concentration et d'application. Mais pour le championnat, tout le monde se sentira impliqué. Je n'ai pas peur à ce niveau. On sera prêt pour la reprise le week-end prochain ", déclarait-il après le revers face au club francilien. Il ne faut pas oublier que l'Usap n'avait pas remporté un seul match de préparation l'an passé non plus… Et on connaît la suite. La réception de Bayonne devrait en tout cas être un bon révélateur pour connaître la forme réelle du champion en titre.

Qui a impressionné en match amical ?

Les "petits" feront-ils de la résistance ?

Annoncés comme relégués en fin de saison selon le sondage paru lundi dans Midi Olympique et réalisé auprès des joueurs et entraîneurs du Top 14, Albi et Bourgoin auront à coeur de déjouer les pronostics. Et pour y parvenir, réussir un bon début de parcours paraît inévitable. En effet, alors que la plupart des équipes sont encore en rodage, c'est certainement le meilleur moment pour engranger des points qui pourraient s'avérer précieux dans quelques mois. Albi reçoit l'autre promu dans l'élite, le Racing qui, de son côté, affiche de plus hautes ambitions que le club tarnais. L'occasion d'ouvrir le compteur à la maison. Quant à la formation berjallienne, elle jouera également son premier match à domicile… Mais la tâche semble plus ardue face au vice-champion de France clermontois. Les Isérois ont toutefois fait de ce rendez-vous une priorité depuis longtemps, comme nous le confiait Xavier Péméja, l'entraîneur des avants, le 28 juillet : "Le premier match contre Clermont sera capital. Il faudra le gagner pour être de suite dans une dynamique positive".

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés