"Gagner était important"

Traille: "L’important était de gagner"
Par Eurosport

Le 13/09/2009 à 10:30Mis à jour

Centre, ouvreur puis arrière durant la partie, Damien Traille a été l’un des principaux artisans de la victoire du BOPB lors du derby basque contre Bayonne (12-6). S’il concède le manque d’ambition des Biarrots dans le jeu, il pointe la solidarité dont a fait preuve le club de Serge Blanco.

Quel est votre sentiment après cette victoire ?

Damien Traille : Je suis très heureux. Ce match a montré la formidable solidarité présente dans cette équipe. Nous avions des difficultés quand nous jouions à 15 contre 15 et nous avons réussi à prendre le dessus quand nous étions en infériorité numérique. Notre détermination a payé. On le voulait ce match ! Certes, nous manquons encore d'ambitions dans le jeu mais ce n'est pas le plus important. Nous avons gagné sans la manière, c'est vrai, mais nous gagnons des places au classement et c'est ce qu'il fallait faire.

Comment expliquez-vous votre domination alors que vous étiez à 14 contre 15 ?

D.T. : Nous nous sommes resserrés. Lors de la première mi-temps, seuls les Bayonnais ont joué et nous nous sommes dit beaucoup de choses durant la pause. Quand nous sommes revenus sur le terrain, nous leur avons mis plus de pression et avons provoqué leurs fautes. Notre occupation au pied a été bonne et ils ont relancé à outrance. C'est bien, de relancer, mais parfois ce n'est pas la solution. Nous avons su en profiter.

On parle beaucoup du carton rouge de Taele à la 51e minute de jeu , mais les blessures (Balshaw, Bolakoro puis Peyrelongue) ont également handicapé le BOPB. Vous avez, notamment, dû passer à l'ouverture en cours de match. Comment avez-vous géré cela ?

D.T. : Ces sorties ont engendré une réorganisation de notre ligne d'arrières et il a fallu s'adapter. La sortie de Iain dès l'entame du match, puis le KO de Julien ont occasionné pas mal de changements. Nous avons aligné une ligne inédite. L'important était d'occuper le terrain quand nous étions à 14. Nous sommes parvenus à le faire.

Ce match, qui vient après la victoire contre le Stade français, va-t-il vous permettre d'aborder le déplacement à Brive avec confiance ?

D.T. : Notre confiance augmente, c'est vrai, mais il y a encore eu beaucoup de déchet et d'imperfections dans notre jeu. Nous en sommes conscients et il nous reste beaucoup de travail. A nous de rester sur la même dynamique d'ici l'arrivée de la Coupe d'Europe.

Vous insistez sur le peu de jeu produit par le BOPB. Cela gâche-t-il la fête ?

D.T. : Je ne pense pas. Si nous avions perdu en jouant bien, nous aurions été très déçus. L'important, c'est la victoire. La manière n'a pas été terrible, certes, mais l'essentiel est d'avoir assuré les quatre points pour un match à domicile.

Peut-on dire que la saison du BOPB est désormais lancée ?

D.T. : Il faut être prudent. Nous avons déjà dit ça et nous avons connu un début de championnat difficile. Notre saison sera véritablement lancée quand nous aurons obtenu une victoire référence en terme de jeu. Avoir gagné ce derby, c'est très bien, mais ça ne suffit pas. Nous devons nous servir de ce match pour progresser.

Contenus sponsorisés