Midi Olympique

Dourthe en retrait

Dourthe en retrait
Par Eurosport

Le 29/10/2009 à 12:26Mis à jour

Dans un communiqué, le président de l'Aviron bayonnais, Francis Salagoïty, indique que le manager du club Richard Dourthe prend "du recul" après les mauvais résultats basques. "La gestion du terrain sera désormais entre les mains des deux entraîneurs".

Loin de ses objectifs de début de saison, l'Aviron bayonnais a décidé de prendre le taureau par les cornes. Richard Dourthe, manager du club, va prendre du recul, comme Francis Salagoïty l'a révélé ce jeudi dans un communiqué rendu public à la mi-journée. Cette décision, qui intervient après une défaite subie face à Castres, a pour objectif de relancer la machine bayonnaise. "La défaite subie face au Castres Olympique n’est pas de celles qui se contestent ou vis-à-vis desquelles on fuit les responsabilités. Pour autant, ce faux pas n’a rien d’irrémédiable. L’essentiel aujourd’hui est de relever la tête le plus rapidement possible, en prenant, comme on dit, les matchs « l’un après l’autre », avant de se fixer de nouveau des objectifs. La déception d’aujourd’hui est à la hauteur des ambitions que cette équipe a fait naître. Il n’est pas question de jeter aux orties ce qui nous a fait rêver hier", explique le président du club.

Selon Francis Salagoïty, Richard Dourthe "partage la décision pour le bien du club. Aucune analyse n’ayant en revanche remis en cause la compétence rugbystique de ce dernier dont chacun sait au club l’énergie qu’il met à la défense des couleurs ciel et blanc." Le secteur sportif et la gestion du terrain seront donc désormais "dans les mains des deux entraineurs et des joueurs". Dourthe reste à Bayonne mais ses "missions seront redéployées vers des dossiers importants pour l’Aviron Bayonnais, visant essentiellement au développement sportif du club." Bayonne est actuellement 13e et relégable.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés