Other Agency

Coup de tonnerre catalan

Le coup de tonnerre catalan
Par Rugbyrama

Le 27/09/2009 à 18:56Mis à jour

Perpignan a marqué les esprits en l'emportant avec bonus lors du choc contre Clermont samedi à Aimé-Giral (19-3). Auteurs de trois essais, largement dominateurs et très séduisants dans leur jeu, les champions de France ont fait un grand match, pris la première place et sûrement franchi un palier.

Avez-vous entendu ce grand fracas samedi, venu de Catalogne et qui a fait trembler le Top 14 tout entier ? C'est Perpignan qui a frappé un énorme coup en s'imposant avec bonus contre Clermont. Ce match a fait du bruit, et pour cause : les Catalans ont fourni une prestation d'une qualité exceptionnelle. Conservation du ballon, animation offensive, occupation du terrain, conquête et défense intraitables... Les Sang et Or ont été maîtres de leur sujet dans tous les secteurs. Ils ont également su concrétiser leurs temps forts par trois essais, dont le premier fut inscrit après deux minutes de jeu seulement. Du grand art face auquel les Clermontois, pourtant leaders et sur une très bonne dynamique, n'ont pas existé.

Alors y aura-t-il un avant et un après Usap-ASMCA à Perpignan ? Probablement. "Petits" vainqueurs de Bayonne et Toulouse à Aimé-Giral, défaits à Montpellier et Bourgoin , ils ont enfin empoché leur victoire référence. "La difficulté, au début, a été de se relancer et de retrouver l'ambition. Mais là, on a montré qu'on était reparti", confirme le manager Jacques Brunel. "C'était un match spécial pour nous, nous voulions montrer que nous n'avions pas baissé de niveau, confirme le centre David Marty. J'espère que la confiance emmagasinée nous permettra de mieux jouer à l'extérieur car à Bourgoin et Montpellier, nous n'avons pas été à la hauteur."

Le président Goze relativise

Les Catalans prennent garde à ne pas s'emballer pour autant. "Nous avons un potentiel toujours intéressant mais nous n'allons pas encore au bout de nos intentions", pointe Jacques Brunel. Pour le président Paul Goze, il faut même "relativiser. On a reçu cinq fois sur huit journées, on pourra faire un vrai premier point de passage après dix journées de Top 14". Pour la neuvième le week-end prochain, l'Usap se rendra chez des Biarrots très en forme et troisièmes au classement. Un vrai test. Ou une confirmation.

Contenus sponsorisés