Rugbyrama

Clermont se rassure

Clermont se rassure
Par Rugbyrama

Le 03/10/2009 à 11:33Mis à jour

En dominant Bayonne avec le bonus offensif (38-13), Clermont s'est remis dans le sens de la marche et efface sa défaite à Perpignan.

Après sa déconvenue à Perpignan (19-3) le week-end dernier, Clermont voulait réagir lors de la venue de Bayonne. Les Auvergnats n'ont pas failli. Encore mieux, ils se sont rassurés, chassant du même coup les quelques doutes apparus après le voyage en terre catalane. Appliqués et réalistes, les coéquipiers d'Aurélien Rougerie - titularisé au centre- ont facilement disposé d'une formation basque trop indisciplinée pour résister (38-13).

Toujours invaincus à Marcel-Michelin cette saison, les Jaunards ont profité des offrandes basques pour se mettre rapidement à l'abri. A l'image du premier essai de la rencontre, Bayonne a donné le bâton pour se faire battre. Après un long coup de pied d'Anthony Floch, Filimone Bolavucu se rate et offre le premier essai à Napoli Nalaga (21e, 10-3). Impardonnable face à une équipe de la trempe de Clermont. Dix minutes plus tard, même scénario. Sur un ballon d'attaque des Basques, les Auvergnats enclenchent le contre et Nalaga est le plus prompt pour aplatir (31e, 21-3). A la pause, Bayonne accuse un retard de treize points grâce à un essai en contre de Sam Gerber (31e, 23-10).

Mais la seconde période sera à sens unique. Un vrai calvaire pour les hommes de Richard Dourthe. Asphyxiés en mêlée, dépassés dans le jeu au large, les Basques voient Loïc Jacquet (59e) et Brent Russell (65e) alourdir la note. Logique. Avec le bonus offensif à la clé, les Clermontois se rassurent et réagissent en patron. "On a eu beaucoup d'envie, d'engagement", résume Mario Ledesma. "C'est satisfaisant", concède pour sa part Aurélien Rougerie. Le sentiment du devoir accompli accompagnait les joueurs de l'ASM à la fin du match. Une vraie réaction de patron.

Contenus sponsorisés