AFP

Bayonne-Perpignan reporté

Bayonne-Perpignan reporté
Par Rugbyrama

Le 27/11/2009 à 17:39Mis à jour

La rencontre entre Bayonne et Perpignan, prévue samedi dans le cadre de la 14e journée de Top 14, a été reportée par la LNR en raison de trois cas déclarés de grippe H1N1 dans l'effectif catalan. Le champion de France a expliqué que "tout l'effectif a été placé en quarantaine jusqu'à mercredi".

Le rugby français est grippé décidément. Après l’officialisation de cinq cas à l’USC et le report de Pau/Colomiers en Pro D2, c’est le Top 14 qui est touché ce week-end. Le match de la 13e journée prévu entre Bayonne et Perpignan à Jean-Dauger n’aura pas lieu samedi à 16h25 en raison de trois cas déclarés de grippe dans l'effectif catalan. C’est la LNR qui a dévoilé l’information et qui a pris la décision d'annuler la rencontre. "Trois joueurs sont atteints par la grippe H1N1", a expliqué ensuite le club perpignanais, avant de préciser que "tout l'effectif a été placé en quarantaine jusqu'à mercredi". On ne connaît pas encore le nom des joueurs touchés mais les piliers Perry Freshwater et Sébastien Chobet en feraient partie.

Les champions de France, qui étaient en route pour le pays basque, ont décidé de prévenir la Ligue quand leur troisième cas a été avéré, comme le veut le règlement. Ils ont donc fait demi-tour à Muret, près de Toulouse, pour revenir en Catalogne et confiner leurs joueurs.

Cinq matchs reportés

La propagation du virus n’épargne pas le rugby professionnel français puisque plus d’un tiers des clubs en a déjà été victime. Onze formations sur trente ont ainsi compté des malades dans leurs rangs. Il s’agit de Castres, du Stade français, de Bayonne, de Bourgoin, du Racing-Metro et de Perpignan en Top 14, mais aussi de Tarbes, de Grenoble, de Narbonne, de Lannemezan et de Colomiers en Pro D2. Plusieurs Toulousains aussi avaient été malades à l’intersaison.

Pour le moment, cinq matchs ont été reportés. Montauban/Castres et Albi/Castres avaient été décalés en début de saison, avant que Lyon/Tarbes ne soit aussi retardé fin octobre, de même que Pau/Colomiers ce vendredi. Bayonne/Perpignan est donc la cinquième rencontre à faire les frais de l’épidémie dans l’Hexagone, alors que Biarritz/Racing-Metro avait dû être reporté début novembre, mais pour cause d’intempéries cette fois.

Voilà qui complique un peu plus les choses dans un calendrier qui pose déjà problème en raison de sa longueur et des doublons Top 14-matchs internationaux. On ne sait pas encore à quelle date se jouera Bayonne/Perpignan (ni Pau/Colomiers d’ailleurs) mais ça ne satisfera sûrement pas grand monde…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés