Icon Sport

Bayonne perd Baget

Bayonne perd Baget
Par Rugbyrama

Le 21/10/2009 à 17:14Mis à jour

Victime d'une blessure au genou gauche à l’entraînement ce mardi, le troisième ligne centre de l’Aviron Bayonnais, Marc Baget, a passé une IRM ce mercredi après-midi qui a révélé une rupture du ligament croisé antéro-externe. Sa saison est donc terminée.

Coup dur pour l’Aviron bayonnais. Actuellement empêtré à la 12e place du classement du Top 14, le club basque vient de perdre un de ses meilleurs éléments pour le reste de la saison. Et on peut dire que Marc Baget n’a pas de chance dans sa carrière. Formé à Biarritz et joueur de Bayonne depuis trois ans, le troisième ligne centre revenait tout juste d’une opération au ménisque avant de se blesser au genou gauche à l’entraînement ce mardi. On se souvient qu’il avait également été victime d’une rupture du ligament croisé de l’autre genou fin 2007.

Le numéro huit ciel et blanc a donc passé une IRM ce mercredi après-midi qui a confirmé ce que le staff médical craignait depuis la blessure du joueur, à savoir une rupture du ligament croisé antéro-externe. Baget sera opéré prochainement et devra observer une période d’indisponibilité de six à huit mois. Ce qui signifie évidemment que sa saison est d’ores et déjà terminée.

Un joker médical ?

C’est bien sûr un coup d’arrêt pour ce joueur technique et adroit de 29 ans qui n’avait disputé que trois rencontres de Top 14 cette saison en raison de sa blessure au ménisque mais qui était considéré par ailleurs comme un élément essentiel du système bayonnais. A titre individuel, il semblait monter en puissance ces derniers mois puisqu’il avait notamment participé à la Coupe des Nations en juin dernier avec l’équipe de France A.

En club, il était le pendant parfait de l’autre pensionnaire du poste de troisième ligne centre, Dwayne Haare. Joueur surpuissant, ce dernier est un parfait dynamiteur de défense. Marc Baget évolue dans un registre différent. Plus fin, il excelle dans l’art de faire jouer ses partenaires. Cette complémentarité était évidemment un atout pour les entraîneurs basques qui perdent là une option importante. Le staff se laisse le temps de décider s’il va partir à la recherche d’un joker médical. Ceci pourrait en tout cas être envisageable. A moins que les dirigeants de l’Aviron ne compte sur les éléments déjà présents au club. En effet, Ace Tiatia avait été recruté en tant que joker médical du talonneur Arnaud Héguy. Or, celui-ci va reprendre d’ici deux à trois semaines et Tiatia peut également évoluer en troisième ligne centre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés