AFP

Toulon a fait l'essentiel

Toulon a fait l'essentiel
Par Rugbyrama

Le 04/06/2009 à 14:00Mis à jour

Alors que la finale se profile, c'est l'heure du bilan en Top 14. Chaque jour, nous reviendrons sur la saison de deux formations de l'élite. Place à Toulon, 9e. Le promu varois a assuré l'essentiel en obtenant son maintien même si on pouvait attendre un peu mieux de cette équipe.

. TOUR D'HORIZON :

Champion de Pro D2 l'an dernier, Toulon, et son ambitieux président Mourad Boudjellal, faisait son retour dans l'élite avec une équipe séduisante. L'objectif officiel était d'assurer d'abord le maintien et ensuite d'encrer durablement le club en Top 14. En ce sens, il a été atteint puisque la formation varoise a terminé à la 10e place. Mais secrètement, les Toulonnais pouvaient espérer un peu plus grâce notamment à leur recrutement de marque (Van Niekerk, Collins ou SB Williams). Seulement, l'équipe a mis du temps à se construire et trouver une certaine homogénéité et après une première partie de saison délicate (le RCT était lanterne rouge au soir de la 15e journée), elle a dû se résoudre à batailler avec les équipes menacées de relégation. Le club de la rade a toutefois réalisé une belle fin de parcours pour sauver sa peau.

. LE TOP : La victoire bonifiée à Bourgoin

C'était le 27 février, lors de la 18e journée. Toulon était alors 13e et donc relégable. Et le club varois a réalisé un match plein et s'est imposé sur le terrain de Bourgoin (23-12). Grimpant ainsi à la 10e place du classement. Un succès qui n'avait souffert d'aucune contestation possible. Les hommes d'Aubin Hueber et Tana Umaga s'étaient même permis le luxe d'inscrire trois essais et d'engranger le point de bonus offensif. C'était le début du redressement toulonnais. Un réveil qui correspondait également au retour sur le terrain de l'ancien centre et capitaine All Black une semaine plus tôt. Auteur de performances énormes en fin d'exercice, Tana Umaga aura été un artisan du sauvetage varois. Dans les moments forts de la saison toulonnaise, il y aura aussi eu cette victoire importante et pleine de symboles contre Toulouse (14-6) le 18 avril, au stade Vélodrome de Marseille.

. LE FLOP : Seulement deux victoires entre la 3e et la 15e journée

Les Toulonnais ont vécu une terrible série noire entre le 6 septembre (3e journée) et le 10 janvier (15e journée). Seulement deux victoires contre Bourgoin et Biarritz pour un total de 11 défaites. Et les Varois avaient, pendant ce laps de temps, chuté de la 5e à la dernière place du classement. Cette longue traversée du désert a symbolisé les difficultés des "Rouge et Noir" en début de saison, qui ont eu du mal à mettre en place un jeu cohérent durant plusieurs mois.

. LE MEILLEUR JOUEUR : Joe Van Niekerk

. LA REVELATION: Sinoti Sinoti

En début de saison, l'ailier de Toulon était tout simplement un total inconnu. Il était à peine cité dans la liste des recrues et ne faisait pas partie des plans du staff varois. Et pourtant… Il a été la véritable révélation de la deuxième partie de championnat. La très bonne surprise ! Sa vitesse de course et ses appuis déroutants ont mis le feu dans toutes les défenses qu'ils a affrontées. En seulement douze apparitions en Top 14, le Néo-Zélandais a tout de même inscrit quatre essais. Rapportant des points précieux à son équipe dans la lutte pour le maintien. Il devrait être un des hommes clés de l'effectif toulonnais l'an prochain, tout comme Sonny Bill Williams qui aura également été une satisfaction mais on attendait déjà beaucoup de ce joueur.

. L'AVENIR :

Toulon a clairement envie de franchir un pallier l'an prochain. Et le président Mourad Boudjellal a tout fait pour que ce soit le cas. Il a d'abord recruté un manager qui a l'habitude d'amener les équipes qu'il a pris en main au plus haut niveau, en la personne de Philippe Saint-André. Le club a aussi poursuivi son recrutement de qualité avec l'arrivée de joueurs emblématiques et d'expérience comme Wilkinson, Contempomi ou Fernandez Lobbe. Tout laisse donc à penser que les dirigeants varois fixeront comme objectif une qualification pour la prochaine Coupe d'Europe. Mais si Toulon réussit son début de saison, l'équipe de la Rade pourrait vite devenir un véritable outsider du prochain championnat.

. LES CHIFFRES CLES :

Classement attaque: 11e (409 points)
Classement défense: 8e (488 points)
Classement domicile: 10e (38 points)
Classement extérieur: 11e (13 points)
Meilleur réalisateur: Sébastien Fauqué (90 points)
Meilleur buteur: Sébastien Fauqué (85 points)
Meilleur marqueur : Martin Jagr, Luke Rooney (5 essais)

Contenus sponsorisés