Midi Olympique

Biarritz a eu chaud

Biarritz a eu chaud
Par Eurosport

Le 26/08/2008 à 18:00Mis à jour

Après un début de rencontre poussif, le BO a pris la mesure de Bourgoin et de la botte de Benjamin Boyet grâce à un doublé de Ngwenya. Les Basques s'imposent 29-22.

Biarritz, grâce à la botte de Valentin Courrent et deux essais de son ailier américain Ngwenya, s'est imposé à l'usure devant une équipe de Bourgoin joueuse et au bonus défensif mérité (29-22). Les Biarrots, qui voulaient faire table rase de la saison passée en proposant un jeu plus offensif, ont souffert pour se sortir du piège berjallien.

Les Biarrots, surpris d'entrée par le premier essai de la saison signé du centre international Yann David (4) opportuniste après une faute de main de Bidabé, semblaient toujours confrontés à leurs vieux démons. Leur attitude, leur réaction ont prouvé qu'il n'en était rien. Le BO repartait à l'abordage, et malgré de nombreux mauvais choix et maladresses, mettaient leurs adversaires à la faute et leur nouveau buteur Valentin Courrent, qui suppléait un Yachvili gêné dans son jeu au pied, était à l'honneur (9-10, 40).

Toujours aussi indécise, la partie prenait une nouvelle tournure juste avant l'heure de jeu, le temps d'admirer les deux essais en coin inscrits par l'ailier sprinter américain Ngwenya (23-16, 56) suite à une passe de Brusque et une passe au pied en diagonale de Traille. La fin de match, alerte, restait biarrote, les buteurs (19 points pour Courrent, 17 pour Boyet) se chargeant ensuite de faire évoluer le score dans des proportions équitables.

Contenus sponsorisés
0
0