Midi Olympique

Perpignan 1er de la classe

Perpignan premier de la classe
Par Rugbyrama

Le 16/05/2009 à 15:00Mis à jour

L'Usap a mis un point d'honneur à justifier son statut de leader lors de la 26e et dernière journée. Longtemps mené au score, Perpignan s'est finalement imposé à Castres (26-32) pour terminer la saison régulière à la première place. Les Catalans vont maintenant se concentrer sur la quête du Brennus.

L'USAP ne s'attendait probablement pas à souffrir autant en se déplaçant à Castres. Mais les Catalans sont parvenus à l'emporter sur le fil 26-32, et affronteront le Stade Français en demi-finale du Top 14, dans quinze jours. En face, les Tarnais étaient désireux de faire plaisir à leur public lors de cette dernière journée. Evoluant sans pression après avoir assuré le maintien la semaine dernière, le CO a mené au score durant une bonne partie de la rencontre. Bien emmené par un Teulet très inspiré et roublard dans son interim à la mêlée.

Outre son sans-faute au pied (5 sur 5), le capitaine Castrais a surtout été à l'origine des deux essais de son équipe. Sur le premier, il feintait pour envoyer le jeu petit côté. Puis, dans la continuité, jouait une touche rapidement, mettant ses avants et Capo Ortega sur orbite (27e). Dix minutes plus tard, il fixait la défense avant de croiser pour McIntyre qui contournait le rideau usapiste et aplatissait (36e). Après une entrée en matière difficile, les locaux regagnaient ainsi les vestiaires en menant au score (20-13).

David Mélé en sauveur

Pourtant, c'est Perpignan qui avait entamé la rencontre tambour battant. Guirado marquait le premier essai dès la 6e minute, à la suite d'une touche et d'un beau travail des avants. Mais malgré deux pénalités de David Mélé, (14e et 30e), les Catalans allaient se laisser malmener par leurs adversaires. Avant de réagir en milieu de seconde période, notamment grâce à David Mélé. Particulièrement en verve après avoir remplacé au pied levé Nicolas Laharague, forfait de dernière minute, il ajustait une passe au pied décroisée pour Farid Sid, qui marquait le second essai sanc-et-or. Surtout, il ajoutait 12 points supplémentaires au pied, portant son total personnel à 22. Deux pénalités et deux drops, dont un à 5 minutes du terme de la rencontre, qui scellait la marque.

Pour la première fois depuis l'instauration de la poule unique en 2004, l'USAP termine en tête à l'issue de la saison régulière. Et affrontera donc Paris, défait à Bayonne, le 30 mai prochain à Lyon. En face, Castres a longtemps cru pouvoir jouer les troubles-fête de fin de saison. Mais même s'ils n'auront rien à se reprocher aujourd'hui à part l'indiscipline, ils auraient préféré offrir une autre sortie à Alain Gaillard, leur entraîneur, qui sera remplacé Laurent Travers et Laurent Labit. Un duo qui aura fort à faire pour relever le club de cette saison galère. En attendant, nul doute que les vacances feront du bien aux Tarnais, qui pourront regarder sereinement l'USAP, Toulouse, Clermont et Paris s'affronter pour le Brennus. Avant de les retrouver l'année prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés