Midi Olympique

On prend les mêmes

On prend les mêmes
Par Rugbyrama

Le 06/06/2009 à 18:00Mis à jour

Comme attendu, aucun changement n’a été effectué dans les XV de départ perpignanais et clermontois pour la finale du Top 14 samedi. Seule incertitude : l'ailier auvergnat Benoît Baby est touché à la cuisse gauche et sa participation n'est pas encore déterminée.

Vern Cotter et Jacques Brunel, en vieux briscard qu'ils sont, savent bien qu'on ne change pas une équipe qui gagne. Et les deux formations qui ont éliminé Toulouse et le Stade français en demi-finale ont impressionné. Clermont par sa capacité à adapter sa stratégie pour cadenasser le système de jeu toulousain et Perpignan pour son audace face aux Parisiens. Du coup, les staffs catalan et auvergnat n'ont apporté aucun changement dans leur XV de départ.

A l'Usap, la principale incertitude concernait la titularisation ou non du troisième ligne Henry Tuilagi. Le puissant Fidjien, qui s'est entraîné avec le groupe toute la semaine, aurait pu faire son retour à la grâce de sa puissance physique mais le staff n'a pas retenu cette option après la partie convaincante livrée par la troisième ligne Le Corvec-Chouly-Perez à Lyon. Il ne figurera pas non plus sur le banc, le jeune Guillaume Vilaceca conservant sa place pour sa troisième finale de championnat après deux titres avec la sélection du Roussillon amateurs. Le deuxième ligne Rimas Alvarez-Kairelis portera encore le numéro 4 et Gerrie Britz, un temps en balance pour son profil coureur, n'a finalement pas été retenu. Enfin, la star de la demi-finale lyonnaise, Maxime Mermoz, tiendra bien sa place au centre malgré une alerte à la 74e minute de jeu à Gerland. Le jeune international souffrait seulement d'ampoules et sera en pleine possession de ses moyens au Stade de France.

Nalaga ok

A Clermont, c'est le positionnement d'Aurélien Rougerie et la forme de Napolioni Nalaga qui posaient principalement questions. Au final, le capitaine auvergnat sera de nouveau aligné au centre, où son duel avec Mermoz devrait détoner. Cette option, qui engendre le placement à l'aile de Benoît Baby, a convaincu Vern Cotter pendant la demi-finale contre Toulouse. L'ancien Toulouse est touché à la cuisse gauche et pourrait ne pas débuter la rencontre. La décision sera prise d'ici quelques minutes. S'il venait à déclarer forfait, Brent Russell entrerait dans le groupe et serait titularisé. Pierre-Emmanuel Garcia resterait sur le banc. Sur l'autre aile, le meilleur marqueur du championnat tiendra bien sa place malgré le coup à un genou reçu à Bordeaux vendredi soir. Enfin, la décision de placer Jamie Cudmore en troisième ligne et de laisser Elvis Vermeulen sur le banc a été reconduite pour la finale.

C'est ainsi parées que les deux équipes se lanceront à la course au titre samedi soir pour ce qui constituera l'apothéose du Top 14 2008-2009. Les deux formations sont réputées joueuses et tout semble réuni pour que le spectacle soit au rendez-vous. Ce match, même s'il ne tient pas ses promesses, sera de toute façon historique puisqu'il offrira le Brennus à une équipe qui ne l'a jamais gagné ou qui l'attend depuis 54 ans.

Le XV de départ de Clermont.- Floch ; Baby, Rougerie (cap), Canale, Nalaga ; (o) James, (m) Mignoni ; Audebert, Bonnaire, cudmore ; Privat, Pierre ; Scelzo, Ledesma, Domingo.

Remplaçants : Cabello, Emmanuelli, Jacquet, Vermeulen, Senio, Baï, Garcia, Zirakashvili.

Le XV de départ de Perpignan.- Porical ; Sid, Marty, Mermoz, Candelon ; (o) Hume, (m) Durand ; Perez, Chouly, Le Corvec ; Olibeau, Alvarez-Kairelis ; Mas (cap), Tincu, Freshwater.

Remplaçants : Guirado, Pulu, Britz, Vilaceca, Mélé, Grandclaude, Burger, Bozzi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0