Midi Olympique

"Les joueurs ont les clés"

Brunel: "Les joueurs ont les clés"
Par Eurosport

Le 06/06/2009 à 07:30Mis à jour

Jacques Brunel, l'entraîneur de Perpignan, prépare sereinement ses troupes avant la finale face à Clermont. Il souhaite enlever la mauvaise pression pour ne pas fatiguer ses joueurs avant le jour J et veut rappeler que l'Usap vit une période exceptionnelle avec 33 victoires en 41 matchs.

Pourquoi répétez-vous que Perpignan n'est pas le favori de cette finale alors que vous avez terminé en tête de la phase régulière ?

Jacques Brunel.- Nous abordons cette rencontre sans être favori. C'est toujours le cas avec Perpignan donc nous y sommes habitués. Nous avons pu lire que notre jeu était inconstant, que certaines victoires étaient tirées par les cheveux alors que Clermont termine la saison en boulet de canon. Pourtant nos résultats ont été exceptionnels cette saison avec neuf succès à l'extérieur.

Votre équipe est construite autour de jeunes joueurs. Cela peut aussi expliquer les pronostics en faveur de Clermont qui présente une équipe très expérimentée...

J. B.- Bien sûr que nous avons des jeunes joueurs mais il ne faut pas oublier des gens comme Bozzi, Freshwater, Olibeau, Mas. Nous avons des joueurs d'expérience qui ont parfaitement su intégrer la nouvelle génération. Nous avons réussi un bon amalgame entre les jeunes et les anciens et nous avons maintenant un bon état d'esprit et une équipe de caractère. Nous avons réussi à renverser beaucoup de situations cette saison et nous pouvons créer encore une surprise.

Pourquoi ne pas avoir changé vos habitudes pour cette semaine si particulière ?

J. B.- Je n'ai pas voulu changer nos habitudes. Nous l'avons jamais fait pendant la saison et il me semblait que vouloir changer signifiait avoir peur de cet événement. Il ne faut pas que ce soit le cas donc nous avons préféré converser un programme traditionnel. Effectivement, tout le monde vit bien cette semaine. Je pense que mes joueurs n'auront pas bouffé d'énergie dans la préparation. Ils n'auront pas déjà joué ce match à plusieurs reprises dans leurs têtes même si la pression va forcément monter dans les dernières heures.

Moins de deux ans après votre arrivée, l'Usap est en finale. Vous devez être satisfait. Est-ce parce que le club vous a laissé travailler comme le vous le vouliez ?

J. B.- J'ai de la chance d'avoir bien choisi mon club... Cela ne se passe jamais comme on le voudrait, ce n'est pas aussi limpide, aussi propre que l'on veut le croire. Il faut trouver un équilibre qui reste toujours fragile. Je n'ai pas oublié mes débuts difficiles à l'Usap mais il est vrai que depuis le 8 mars 2008, jour de notre victoire à Jean-Bouin, nous vivons une période exceptionnelle avec 33 victoires en 41 matchs.

Votre défaite en demi-finale la saison passée face à Clermont peut-elle expliquer les pronostics en faveur de Clermont ?

J. B.- Cette demi-finale a été une véritable déception et nous en sommes sortis très frustrés. Cette défaite a certainement fait oublier notre parcours des mois précédents. En revanche, elle nous a aussi été bénéfique car elle nous a permis de rester cachés, de ne pas débuter cette saison dans la peau d'un gros favori. Les gens se sont seulement dit que l'Usap ferait encore "un bon petit parcours".

A quel moment un entraîneur perd-il le contrôle des événements lors de la préparation d'une finale ?

J. B.- Il faut que les joueurs prennent les clés de ce match très vite. Je crois qu'il faut qu'ils s'accaparent cette finale dès le lundi et je pense que cela a été le cas. La concentration et l'implication ont été plus fortes à l'entraînement. Surtout, ce ne sont pas les entraîneurs qui doivent montrer des choses toutes faites ou présenter simplement leur choix. Les joueurs doivent eux-mêmes aller chercher les clés. Cette finale appartient aux joueurs, à personne d'autre donc c'est aussi à eux de faire la préparation.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0