Midi Olympique

Les champions ont repris

Les champions ont repris
Par Rugbyrama

Le 28/07/2008 à 15:15Mis à jour

Les champions de France toulousains ont retrouvé ce lundi le chemin des terrains. Malgré une séance éprouvante, la bonne humeur était de rigueur.

"Il est où Maxime Médard ?" : C'était finalement la question la plus répandue lors du premier entraînement des Toulousains. L'arrière ou ailier était bien au milieu de ses coéquipiers. Mais les jeunes supportrices stadistes s'inquiétaient de ne pas le trouver. Et n'avaient de cesse de chercher à repérer celui qui semble être devenu le nouveau chouchou d'Ernest Wallon. Ou tout du moins l'idole de ces dames. Une fois leur interrogation et leur angoisse levées, c'est bien la décontraction qui prédominait.

Dans la bonne humeur

Les récents champions de France se sont retrouvés lundi matin sous un soleil de plomb. Au menu du jour : une sacrée dose de physique adoucie par une grosse pincée de bonne humeur. En effet, entamer une saison avec le statut de maître de l'hexagone favorise la décompression. Jean-Baptiste Elissalde le reconnaît : "Ce titre a fait du bien. Aujourd'hui, nous avons repris avec un grand et large sourire". Même si l'expérimenté Fabien Pelous prévient qu'il n'est plus question de savourer : "Nous remettons notre titre en jeu, c'est la loi du sport. Donc ce qui compte maintenant, c'est ce qui va arriver".

La reprise est aussi l'occasion pour certains de découvrir un nouvel univers. Même si du côté des recrues, seul David Skrela était présent. Et il faut bien dire que ce Toulousain de naissance n'est pas dépaysé : "J'ai passé 25 ans de ma vie ici. Je connais la ville et pas mal de joueurs. Il ne me reste qu'à découvrir le club". Absent lors de la fin de saison précédente au Stade Français en raison d'une déchirure au quadriceps, il s'est entraîné normalement. Tout comme Clément Poitrenaud.

Poitrenaud prêt

La grave blessure au péroné de l'arrière toulousain n'est désormais qu'un lointain souvenir : "J'ai bien récupéré mais j'avais déjà beaucoup bossé en fin de saison dernière. J'aurais même pu jouer mais bon, c'était les phases finales...". En tout cas, il a rapidement pu juger de son état de forme grâce aux tests d'endurance et de résistance effectués d'emblée : "Un révélateur" selon lui mais il assure que "tout s'est bien passé". Tant mieux car, comme ses partenaires, il ne devrait pas avoir la chance de toucher le ballon pendant encore quelques jours.

Manquaient à l'appel les étrangers qui ont bénéficié d'une semaine supplémentaire (exceptés Shawn Sowerby et Manu Ahotaeiloa) et Yannick Jauzion (excusé après son récent mariage). Sans oublier Vincent Clerc, toujours en rééducation, sur le point de partir à Capbreton avec son coéquipier Julien Ledevedec. De leurs côtés, Cédric Heymans (dispensé pour raisons familiales) et Yannick Nyanga, victime d'une tendinite, ont été ménagés et sont restés à part. Sinon, le reste du groupe, qui va encore vivre une longue année ensemble, était "ravi de se retrouver". Même si Jean-Baptiste Elissalde était plutôt pressé de partir : un golf l'attendait ! Histoire de décompresser encore un peu…

Contenus sponsorisés