Midi Olympique

La saison noire du CO

La saison noire du CO
Par Rugbyrama

Le 03/06/2009 à 06:45Mis à jour

Alors que la finale se profile, c'est l'heure du bilan en Top 14. Chaque jour, nous reviendrons sur la saison de deux formations de l'élite. Place à Castres. 5e l'an passé, on attendait le club tarnais dans la lutte pour les demies mais il s'est battu pour son maintien. Terminant à la 12e place.

. TOUR D'HORIZON

Castres n'a pas su confirmer. Auteurs d'une remarquable saison 2007/2008, achevée à la 5e place, aux portes des demi-finales, les Tarnais sont redescendus de leur nuage cette année pour finir à la 12e place, juste au-dessus de la ligne de flottaison. Le CO ne s'est jamais remis d'un départ complètement raté (une seule victoire lors des sept premières journées). Résultat, manque de confiance, de cohésion et d'homogénéité et une saison galère, bien grise, où les éclaircies furent trop rares et trop espacées pour que les Castrais puissent sortir la tête de l'eau. Ils sont restés presque jusqu'au bout sous la menace de la relégation. Le maintien a été assuré et c'est bien là le minimum vital pour un club qui voulait s'ancrer durablement dans le haut du tableau. Une saison à oublier.

. LE TOP: La victoire contre le Leinster

Dans une saison décidément bien terne pour les hommes d'Alain Gaillard, il y a tout de même eu ce match daté du 12 décembre. Ils n'ont en effet gagné que deux matchs en Coupe d'Europe mais cette victoire (18-15) contre le Leinster, futur champion d'Europe, est bien le succès qui permet aux Castrais de ne pas rester dans l'anonymat. Les Tarnais sont tout simplement les seuls à avoir réussi à faire chuter le club irlandais dans la compétition continentale. Une performance en forme d'exploit qui montre qu'ils étaient bien capables d'élever leur niveau de jeu lors de certains rendez-vous. A chaque fois qu'ils ont été en très mauvaise position, ils ont su par exemple aller chercher des victoires à l'extérieur en championnat (à Dax ou Montpellier) qui les ont éloignés de la zone rouge.

. LE FLOP: Le bilan à domicile

Difficile d'ambitionner quoi que ce soir quand on perd deux matches sur trois à domicile. Le bilan castrais à Pierre-Antoine est catastrophique: 1 nul, 8 défaites et seulement 4 victoires pour un total de 23 points. Seul Dax a fait pire avec 4 victoires également, mais 22 points. Le ton avait été donné dès le premier match de la saison, perdu sur leur pelouse par els hommes d'Alain Gaillard face à Bayonne, 27-26. Lors de sa deuxième sortie à la maison, le CO avait ensuite chuté face à Dax. Un double échec qui a plongé le groupe dans le doute. Par la suite, jamais les coéquipiers de Lionel Nallet n'ont réussi à se libérer devant leur public.

. LE MEILLEUR JOUEUR: Chris Masoe

. LA REVELATION: Luc Ducalcon

Alors qu'il n'avait pris part qu'à 13 rencontres la saison passée, le pilier droit castrais a participé à 22 matchs cette année, dont 17 en tant que titulaire. Elément le plus utilisé de la première ligne tarnaise, à 25 ans, il a véritablement explosé et a su se rendre indispensable aux yeux de ses entraîneurs. Excellent en mêlée, c'est aussi un joueur actif dans le jeu courant. Et ses bonnes performances n'auront pas uniquement marqué les supporters castrais puisqu'il a été retenu avec le groupe de France A, l'antichambre des Bleus, pour la tournée de juin en Roumanie. Une belle récompense pour ce joueur d'avenir.

. L'AVENIR

Castres a su éviter un scénario catastrophe à la Agen en 2007. L'essentiel assuré, le CO peut se tourner vers la saison prochaine. Deux changements majeurs à noter: sur le banc, d'abord, avec le départ d'Alain Gaillard, remplacé par le tandem montalbanais Laurent Travers et Laurent Labit, qui ont largement fait leurs preuves avec le MTGXV. L'effectif tarnais aura d'ailleurs une touche noire et verte l'an prochain, les deux nouveaux coachs amenant dans leurs valises plusieurs Montalbanais, comme Audrin, Rolland ou Caballero. L'autre départ significatif est celui du capitaine Lionel Nallet, figure emblématique du club ces dernières saisons, en partance pour le Racing. Castres avait besoin d'u nouveau départ. L'an prochain, l'objectif sera de se rapprocher à nouveau du wagon européen.

. LES CHIFFRES CLES

Classement attaque: 9e (473 points)
Classement défense: 9e (537 points)
Classement domicile: 13e (23 points)
Classement extérieur: 7e (21 points)
Meilleur réalisateur: Romain Teulet (192 points)
Meilleur buteur: Romain Teulet (187 points)
Meilleur marqueur: Iosefa Tekori, Lionel Mazars (4 essais)

Contenus sponsorisés