Midi Olympique

La journée en questions

La dernière journée en questions
Par Rugbyrama

Le 15/05/2009 à 07:15Mis à jour

La dernière journée du championnat ne manque pas d'enjeux. Notre site répond à quelques questions pour mieux les cerner. Toulouse peut-il finir premier ? Les clubs landais vont-ils finir la tête haute ? Paris peut-il se rassurer à Bayonne ? Les Basques vont-ils payer la finale de Bourgoin ?

Bayonne va-t-il payer la finale de Challenge de Bourgoin ?

Six jours avant sa finale de Challenge européen, Bourgoin reçoit Brive alors qu'il n'a plus rien à espérer en championnat. Depuis sa victoire contre Castres (31-23), le club isérois est assuré de se maintenir en Top 14 et peut donc se concentrer sur son dernier grand rendez-vous de la saison contre Northampton. Eric Catinot et Xavier Péméja devraient ainsi faire tourner leurs troupes et laisser quelques cadres au repos. Une bonne nouvelle pour Brive qui voudra l'emporter pour garder une chance d'accrocher l'Europe. Mais l'ouvreur berjallien, Sébastien Laloo, prévient sur le site internet du club : "Ceux qui vont attaquer le match contre Brive vont avoir à l'esprit de donner le maximum pour poser des soucis aux entraîneurs quant à la composition de l'équipe pour la finale". Les Bayonnais, doublés par les Corréziens au classement, espèrent en tous cas que les Isérois ne lâcheront pas leur match. Eux doivent en effet gagner contre le Stade français et attendre un faux pas briviste. De toute façon, si Bourgoin rafle le Challenge, il empochera le 6e ticket européen et mettra tout le monde d'accord.

Paris peut-il se rassurer à Bayonne ?

Cela fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, que le Stade français a besoin de trouver des certitudes en vue des phases finales. Et à chaque fois que le club de la capitale semble sur la bonne voie, c'est pour mieux chuter sur la marche suivante, comme ce fut le cas à domicile face à Biarritz (16-12) dimanche dernier. "Ça ne nous rassure pas pour la suite, concède Pierre Rabadan. On manque encore de maîtrise notamment dans les moments importants". Et il n'y a plus que quinze jours et donc une unique rencontre, à Bayonne, pour capitaliser un minimum avant les demies. "On a deux semaines pour gommer l'essentiel et essayer d'imposer notre style de jeu, confirme Fabrice Landreau. A Bayonne, il faudra s'appliquer un peu plus". Evidemment, un succès au Pays basque permettrait aux Parisiens d'aborder les matchs à élimination directe plus sereinement. Et enverrait enfin un message aux autres demi-finalistes. Mais sachant l'enjeu de la rencontre pour les Bayonnais, la mission paraît tout de même délicate.

Les clubs landais vont-ils finir la tête haute ?

C'est de toute façon leur objectif. Mont-de-Marsan est en effet condamné à la descente depuis trois semaines, Dax depuis le week-end dernier. Autant dire que les deux clubs landais pourraient aborder cette ultime journée de Top 14 sans grande motivation. Sauf qu'ils vont, chacun de leur côté, rencontrer les deux finalistes du championnat 2008, Clermont et Toulouse, et par conséquent se confronter pour terminer à ce qui se fait de mieux dans l'hexagone. Les Dacquois se déplaceront en Auvergne et tenteront de limiter les dégâts face à l'équipe en forme du moment pour profiter une dernière fois des terrains de l'élite avant de rejoindre son antichambre. Du côté d'André-Boniface, c'est une grande fête qui s'annonce pour la réception du champion de France toulousain. Les Montois, loués pour leur esprit et leur abnégation tout au long de la saison malgré leur classement peu réjouissant, auront à c&oeligur de savourer devant le public landais la fin d'une épopée fantastique.

Toulouse peut-il reprendre le fauteuil de leader à Perpignan ?

Certes, Perpignan a grappillé un point sur son poursuivant toulousain samedi dernier. Mais en l'emportant sur la pelouse de Bayonne, les champions de France se sont tout de même relancés dans la course au fauteuil de leader. Et en se déplaçant à Mont-de-Marsan pendant que les Catalans en découdront à Castres, les Haut-Garonnais ont la possibilité de reprendre la tête du classement. Les récents résultats du Top 14 ne font d'ailleurs qu'accréditer, voire renforcer, l'importance de cette première place. En effet, Clermont, en état de grâce actuellement, reçoit Dax et devrait selon toute vraisemblance conserver sa 3e place, au profit de Paris. Et donc rencontrer le second en demi-finale. Or, au vu de ce que montrent les Auvergnats ces dernières semaines, sans faire offense aux joueurs de la capitale en manque de constance et de confiance, il est plutôt préférable d'affronter le Stade français dans l'optique de valider son billet pour le Stade de France.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés